mvc display pdf in browser : Extract images pdf acrobat control SDK platform web page wpf .net web browser 210.fr10-part289

Code civil 
101 
210 
Art. 336 
Des parents peuvent convenir de créer une indivision, soit en y laissant 
tout ou partie d’un héritage, soit en y mettant d’autres biens. 
Art. 337 
L’indivision ne peut être constituée valablement que par un acte au-
thentique portant la signature de tous les indivis ou de leurs représen-
tants. 
Art. 338 
1
L’indivision est convenue à terme ou pour un temps indéterminé. 
2 Elle peut, dans ce dernier cas, être dénoncée par chaque indivis 
moyennant un avertissement préalable de six mois. 
3 S’il s’agit d’une exploitation agricole, la dénonciation n’est admis-
sible que pour le terme usuel du printemps ou de l’automne. 
Art. 339 
1 Les membres de l’indivision la font valoir en commun. 
2 Leurs droits sont présumés égaux. 
3
Les indivis ne peuvent, tant que dure l’indivision, ni demander leur 
part, ni en disposer. 
Art. 340 
1
L’indivision est administrée en commun par tous les ayants droit. 
2 Chacun d’eux peut faire des actes de simple administration sans le 
concours des autres. 
Art. 341 
1 Les indivis peuvent désigner l’un d’eux comme chef de l’indivision. 
2 Le chef de l’indivision la représente dans tous les actes qui la con-
cernent et il dirige l’exploitation. 
3 Le fait que les autres indivis sont exclus du droit de représenter l’in-
division n’est opposable aux tiers de bonne foi que si le représentant 
unique a été inscrit au registre du commerce. 
Art. 342 
1 Les biens compris dans l’indivision sont la propriété commune des 
indivis. 
2 Les membres de l’indivision sont solidairement tenus des dettes. 
B. Indivision 
I. Constitution 
1. Conditions 
2. Forme 
II. Durée 
III. Effets 
1. Exploitation 
commune 
2. Direction et 
représentation 
a. En général 
b. Compétences 
du chef de 
l’indivision 
3. Biens 
communs et 
biens personnels 
Extract images pdf acrobat - Select, copy, paste PDF images in C#.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract photos from pdf; pdf image text extractor
Extract images pdf acrobat - VB.NET PDF Image Extract Library: Select, copy, paste PDF images in vb.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract vector image from pdf; extract images from pdf c#
Code civil 
102 
210 
3
Les autres biens d’un indivis et ceux qu’il acquiert pendant l’indivi-
sion, à titre de succession ou à quelque autre titre gratuit, rentrent, sauf 
stipulation contraire, dans son patrimoine personnel. 
Art. 343 
L’indivision cesse: 
1.  par convention ou dénonciation; 
2.  par l’expiration du temps pour lequel elle a été constituée, sauf 
le cas de prolongation tacite; 
3.  lorsque la part d’un indivis est réalisée après saisie; 
4.  par la faillite d’un indivis; 
5.  à la demande d’un indivis fondée sur de justes motifs. 
Art. 344 
1 Si l’indivision est dénoncée, si un indivis est déclaré en faillite ou si, 
sa part ayant été saisie, la réalisation en est requise, les autres membres 
de l’indivision peuvent la continuer après avoir liquidé les droits de 
leur coindivis ou désintéressé ses créanciers. 
2 L’indivis qui se marie peut demander la liquidation de ses droits, 
sans dénonciation préalable. 
Art. 345 
1 Lors du décès d’un indivis, ses héritiers, s’ils ne sont pas eux-mêmes 
membres de l’indivision, ne peuvent demander que la liquidation de 
ses droits. 
2 Si le défunt laisse pour héritiers des descendants, ceux-ci peuvent 
être admis en son lieu et place dans l’indivision, du consentement des 
autres indivis. 
Art. 346 
1
Le partage de l’indivision a lieu ou les parts de liquidation s’établis-
sent sur les biens communs, dans l’état où ils se trouvaient lorsque la 
cause de dissolution s’est produite. 
2 Ni le partage, ni la liquidation ne peuvent être provoqués en temps 
inopportun. 
Art. 347 
1 L’exploitation de l’indivision et sa représentation peuvent être con-
ventionnellement remises à  un seul indivis, qui  sera  tenu  de verser 
annuellement à chacun des autres une part du bénéfice net. 
IV. Dissolution 
1. Cas 
2. Dénonciation, 
insolvabilité, 
mariage 
3. Décès 
4. Partage 
V. Indivision en 
participation 
1. Conditions 
.NET PDF Document Viewing, Annotation, Conversion & Processing
Extract hyperlink inside PDF. PDF Write. Redact text content, images, whole pages from PDF file. Edit, update, delete PDF annotations from PDF file. Print.
extract images from pdf acrobat; extract images pdf
C# PDF Converter Library SDK to convert PDF to other file formats
other external third-party dependencies like Adobe Acrobat. NET supports file conversion between PDF and various documents and images, like Microsoft
how to extract images from pdf file; how to extract images from pdf files
Code civil 
103 
210 
2
Sauf  stipulation  contraire,  cette  part  est déterminée équitablement, 
d’après le rendement moyen des biens indivis au cours d’une période 
suffisamment longue et en tenant compte des prestations du gérant. 
Art. 348 
1 Lorsque le gérant n’exploite pas convenablement les biens communs 
ou ne remplit pas ses engagements envers ses coindivis, ceux-ci peu-
vent requérir la dissolution. 
2 Chacun des indivis peut, pour de justes motifs, demander au juge 
qu’il l’autorise à participer à l’exploitation du gérant, en tenant compte 
des dispositions relatives au partage successoral. 
3
Les règles concernant l’indivision avec exploitation commune sont 
d’ailleurs applicables à l’indivision en participation. 
Art. 349 à 358342 
Art. 359343 
Troisième partie:
344
De la protection de l’adulte 
Titre dixième:  
Des mesures personnelles anticipées et des mesures 
appliquées de plein droit 
Chapitre I: Des mesures personnelles anticipées 
Sous-chapitre I:  
Du mandat pour cause d’inaptitude 
Art. 360 
1 Toute personne ayant l’exercice des droits civils (mandant) peut 
charger une personne physique ou morale (mandataire) de lui fournir 
une assistance personnelle, de gérer son patrimoine ou de la représen-
ter dans les rapports juridiques avec les tiers au cas où elle deviendrait 
incapable de discernement. 
2 Le mandant définit les tâches qu’il entend confier au mandataire et 
peut prévoir des instructions sur la façon de les exécuter. 
342
Abrogés par le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, avec effet au 1
er
janv. 2000  
(RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
343 Abrogé par le ch. II 21 de la LF du 15 déc. 1989 relative à l’approbation d’actes législatifs 
des cantons par la Confédération, avec effet au 1
er
fév. 1991 (RO 1991 362;  
FF 1988 II 1293). 
344 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
2. Dissolution 
A. Principe 
C# Windows Viewer - Image and Document Conversion & Rendering in
in .NET class applications independently, without using other external third-party dependencies like Adobe Acrobat. Convert to PDF. Convert to Various Images.
some pdf image extract; extract photos from pdf
C# powerpoint - PowerPoint Conversion & Rendering in C#.NET
without using other external third-party dependencies like Adobe Acrobat. 2003, 2007 and above versions, raster images (Jpeg, Png PowerPoint to PDF Conversion.
extract image from pdf acrobat; pdf image extractor online
Code civil 
104 
210 
3
Il peut prévoir des solutions de remplacement pour le cas où le man-
dataire  déclinerait  le  mandat,  ne  serait pas  apte  à  le  remplir  ou  le 
résilierait. 
Art. 361 
1 Le mandat pour cause d’inaptitude est constitué en la forme olo-
graphe ou authentique. 
2 Le mandat olographe doit être écrit en entier, daté et signé de la main 
du mandant. 
3 Le mandant peut demander à l’office de l’état civil d’inscrire la 
constitution et le lieu de dépôt du mandat dans la banque de données 
centrale.  Le  Conseil  fédéral  édicte  les  dispositions  nécessaires,  no-
tamment en matière d’accès aux données. 
Art. 362 
1
Le mandant peut révoquer le mandat en tout temps dans l’une des 
formes prévues pour sa constitution. 
2
Il peut également le révoquer par la suppression de l’acte. 
3 Le mandat pour cause d’inaptitude qui ne révoque pas expressément 
un mandat précédent le remplace dans la mesure où il n’en constitue 
pas indubitablement le complément. 
Art. 363 
1
Lorsque l’autorité de protection de l’adulte apprend qu’une personne 
est devenue incapable de discernement et qu’elle ignore si celle-ci a 
constitué un mandat pour cause d’inaptitude, elle s’informe auprès de 
l’office de l’état civil. 
2 S’il existe un mandat pour cause d’inaptitude, elle examine: 
1.  si le mandat a été constitué valablement; 
2.  si les conditions de sa mise en œuvre sont remplies; 
3.  si le mandataire est apte à le remplir; 
4.  si elle doit prendre d’autres mesures de protection de l’adulte. 
3
Si  le
mandataire  accepte  le  mandat,  l’autorité  de  protection  de 
l’adulte le rend attentif aux devoirs découlant des règles du code des 
obligations345 sur le mandat et lui remet un document qui fait état de 
ses compétences. 
345
RS 220 
B. Constitution 
et révocation 
I. Constitution 
II. Révocation 
C. Constatation 
de la validité et 
acceptation  
C# Word - Word Conversion in C#.NET
without using other external third-party dependencies like Adobe Acrobat. document, including Jpeg, Png, Bmp, Gif images, .NET Graphics PDF to Word Conversion.
extract image from pdf using; pdf image extractor
JPEG to PDF Converter | Convert JPEG to PDF, Convert PDF to JPEG
Features and Benefits. Powerful image converter to convert images of JPG, JPEG formats to PDF files; No need for Adobe Acrobat Reader; Seamlessly integrated into
extract vector image from pdf; pdf image text extractor
Code civil 
105 
210 
Art. 364 
Le mandataire peut  demander  à  l’autorité  de  protection de  l’adulte 
d’interpréter le mandat et de le compléter sur des points accessoires. 
Art. 365 
1 Le mandataire représente le mandant dans les limites du mandat pour 
cause d’inaptitude et s’acquitte de ses tâches avec diligence et selon les 
règles du code des obligations346 sur le mandat. 
2
S’il y a lieu de régler des affaires qui ne sont pas couvertes par le 
mandat ou s’il existe un conflit d’intérêts entre le mandant et le man-
dataire, celui-ci sollicite immédiatement l’intervention de l’autorité de 
protection de l’adulte. 
3 En cas de conflit d’intérêts, les pouvoirs du mandataire prennent fin 
de plein droit. 
Art. 366 
1 Lorsque le mandat pour cause d’inaptitude ne contient pas de dispo-
sition sur la rémunération du mandataire, l’autorité de protection de 
l’adulte fixe une indemnisation appropriée si cela apparaît justifié au 
regard de l’ampleur des tâches à accomplir ou si les prestations du 
mandataire font habituellement l’objet d’une rémunération. 
2 La rémunération et le remboursement des frais justifiés sont à la 
charge du mandant. 
Art. 367 
1 Le mandataire peut résilier le mandat en tout temps, en informant par 
écrit l’autorité de protection de l’adulte, moyennant un délai de deux 
mois. 
2
Il peut le résilier avec effet immédiat pour de justes motifs. 
Art. 368  
1 Si les intérêts du mandant sont compromis ou risquent de l’être, 
l’autorité  de  protection  de  l’adulte  prend  les  mesures  nécessaires 
d’office ou sur requête d’un proche du mandant. 
2
Elle  peut  notamment  donner  des  instructions  au  mandataire,  lui 
ordonner d’établir un inventaire des biens du mandant, de présenter 
périodiquement des comptes et des rapports ou lui retirer ses pouvoirs 
en tout ou en partie. 
346
RS 220 
D. Interprétation 
et complètement 
E. Exécution 
F. Rémunération 
et frais 
G. Résiliation 
H. Intervention 
de l’autorité de 
protection de 
l’adulte 
PDF to WORD Converter | Convert PDF to Word, Convert Word to PDF
No need for Adobe Acrobat and Microsoft Word; Has built-in wizard to guide your Open PDF to Word Convert first; Load PDF images from local folders in "File" in
extract images from pdf acrobat; how to extract images from pdf in acrobat
C# Excel - Excel Conversion & Rendering in C#.NET
without using other external third-party dependencies like Adobe Acrobat. PPT) 2003, 2007 and above versions, raster images (Jpeg, Png Excel to PDF Conversion.
extract image from pdf c#; extract jpg from pdf
Code civil 
106 
210 
Art. 369 
1 Le mandat pour cause d’inaptitude cesse de produire ses effets de 
plein droit en cas de rétablissement de la capacité de discernement du 
mandant. 
2
Si les intérêts du mandant sont de ce fait compromis, le mandataire 
est  tenu  de  continuer à  remplir  les  tâches  qui  lui  ont  été  confiées 
jusqu’à ce que le mandant puisse défendre ses intérêts lui-même. 
3 Le mandant est lié par les opérations que le mandataire fait avant 
d’avoir  connaissance  de  l’extinction  de  son  mandat,  comme  si  le 
mandat produisait encore ses effets. 
Sous-chapitre II: Des directives anticipées du patient 
Art. 370 
1 Toute personne capable de discernement peut déterminer, dans des 
directives anticipées, les traitements médicaux auxquels elle consent 
ou non au cas où elle deviendrait incapable de discernement. 
2 Elle peut également désigner une personne physique qui sera appelée 
à s’entretenir avec le médecin sur les soins médicaux à lui administrer 
et à décider en son nom au cas où elle deviendrait incapable de discer-
nement. Elle peut donner des instructions à cette personne. 
3 Elle peut prévoir des solutions de remplacement pour le cas où la 
personne désignée déclinerait le mandat, ne serait pas apte à le remplir 
ou le résilierait. 
Art. 371 
1 Les directives anticipées sont constituées en la forme écrite; elles 
doivent être datées et signées par leur auteur. 
2 L’auteur de directives anticipées peut faire inscrire la constitution et 
le lieu du dépôt des directives sur sa carte d’assuré. Le Conseil fédéral 
édicte les dispositions nécessaires, notamment en matière d’accès aux 
données. 
3 La disposition régissant la révocation du mandat pour cause d’inapti-
tude s’applique par analogie aux directives anticipées. 
Art. 372 
1 Lorsqu’un médecin traite un patient incapable de discernement et 
qu’il ignore si celui-ci a rédigé des directives anticipées, il s’informe 
de leur existence en consultant la carte d’assuré du patient. Les cas 
d’urgence sont réservés. 
I. Recouvrement 
de la capacité de 
discernement 
A. Principe 
B. Constitution 
et révocation  
C. Survenance 
de l’incapacité 
de discernement 
GIF to PDF Converter | Convert GIF to PDF, Convert PDF to GIF
and convert PDF files to GIF images with high quality. It can be functioned as an integrated component without the use of external applications & Adobe Acrobat
extract image from pdf java; how to extract text from pdf image file
DICOM to PDF Converter | Convert DICOM to PDF, Convert PDF to
organized interface, allowing users to convert DICOM (DICOM) images to, from PDF documents with converters, users do not need to load Adobe Acrobat or any
extract images pdf; how to extract images from pdf file
Code civil 
107 
210 
2
Le médecin respecte les directives anticipées du patient, sauf si elles 
violent des dispositions légales, ou si des doutes sérieux laissent sup-
poser qu’elles ne sont pas l’expression de sa libre volonté ou qu’elles 
ne correspondent pas à sa volonté présumée dans la situation donnée. 
3 Le cas échéant, le médecin consigne dans le dossier médical du 
patient les motifs pour lesquels il n’a pas respecté les directives antici-
pées. 
Art. 373 
1
Tout proche du patient peut en appeler par écrit à l’autorité de protec-
tion de l’adulte lorsque: 
1.  les directives anticipées du patient ne sont pas respectées; 
2.  les intérêts du patient sont compromis ou risquent de l’être; 
3.  les directives anticipées ne sont pas l’expression de la libre vo-
lonté du patient. 
2 La disposition régissant l’intervention de l’autorité de protection de 
l’adulte dans le cadre du mandat pour cause d’inaptitude s’applique 
par analogie aux directives anticipées. 
Chapitre II: 
Des mesures appliquées de plein droit aux personnes 
incapables de discernement 
Sous-chapitre I:  
De la représentation par le conjoint ou par le partenaire 
enregistré 
Art. 374 
1 Lorsqu’une personne frappée d’une incapacité de discernement n’a 
pas constitué de mandat pour cause d’inaptitude et que sa représenta-
tion n’est pas assurée par une curatelle, son conjoint ou son partenaire 
enregistré dispose du pouvoir légal de représentation s’il fait ménage 
commun avec elle ou s’il lui fournit une assistance personnelle régu-
lière. 
2 Le pouvoir de représentation porte: 
1.  sur  tous les  actes juridiques habituellement nécessaires pour 
satisfaire  les  besoins  de  la  personne  incapable  de  discerne-
ment; 
2.  sur l’administration ordinaire de ses revenus et de ses autres 
biens; 
3.  si nécessaire, sur le droit de prendre connaissance de sa corres-
pondance et de la liquider. 
D. Intervention 
de l’autorité de 
protection de 
l’adulte 
A. Conditions et 
étendue du 
pouvoir de 
représentation 
Code civil 
108 
210 
3
Pour les actes juridiques relevant de l’administration extraordinaire 
des biens, le conjoint ou le partenaire enregistré doit requérir le con-
sentement de l’autorité de protection de l’adulte. 
Art. 375 
Les dispositions du code des obligations347 sur le mandat sont appli-
cables par analogie à l’exercice du pouvoir de représentation. 
Art. 376 
1 S’il existe des doutes sur la réalisation des conditions de la représen-
tation,  l’autorité  de  protection  de  l’adulte  statue  sur  le  pouvoir  de 
représentation; le cas échéant, elle remet au conjoint ou au partenaire 
enregistré un document qui fait état de ses compétences. 
2
Si les intérêts de la personne incapable de discernement sont com-
promis ou risquent de l’être, l’autorité de protection de l’adulte retire, 
en tout ou en partie, le pouvoir de représentation au conjoint ou au 
partenaire enregistré ou institue une curatelle, d’office ou sur requête 
d’un proche de la personne incapable de discernement. 
Sous-chapitre II:  
De la représentation dans le domaine médical 
Art. 377 
1
Lorsqu’une  personne  incapable  de  discernement  doit recevoir  des 
soins  médicaux  sur  lesquels  elle  ne  s’est pas  déterminée  dans  des 
directives anticipées, le médecin traitant établit le traitement avec la 
personne habilitée à la représenter dans le domaine médical. 
2 Le médecin traitant renseigne la personne habilitée à représenter la 
personne incapable de discernement sur tous les aspects pertinents du 
traitement envisagé, notamment sur ses raisons, son but, sa nature, ses 
modalités, ses risques et effets secondaires, son coût, ainsi que sur les 
conséquences  d’un  défaut  de  traitement  et  sur  l’existence  d’autres 
traitements. 
3
Dans la mesure du possible, la personne incapable de discernement 
est associée au processus de décision. 
4
Le plan de traitement doit être adapté à l’évolution de la médecine et 
à l’état de la personne concernée. 
347
RS 220 
B. Exercice du 
pouvoir de 
représentation 
C. Intervention 
de l’autorité de 
protection de 
l’adulte 
A. Plan de 
traitement 
Code civil 
109 
210 
Art. 378 
1 Sont habilités à représenter la personne incapable de discernement et 
à consentir ou non aux soins médicaux que le médecin envisage de lui 
administrer ambulatoirement ou en milieu institutionnel, dans l’ordre: 
1.  la personne désignée dans les directives anticipées ou dans un 
mandat pour cause d’inaptitude; 
2.  le curateur qui a pour tâche de la représenter dans le domaine 
médical; 
3.  son  conjoint  ou  son  partenaire  enregistré,  s’il  fait  ménage 
commun avec elle ou s’il lui fournit une assistance personnelle 
régulière; 
4.  la personne qui fait ménage commun avec elle et qui lui fournit 
une assistance personnelle régulière; 
5.  ses descendants, s’ils lui fournissent une assistance personnelle 
régulière; 
6.  ses père et mère, s’ils lui fournissent  une assistance person-
nelle régulière; 
7.  ses frères et sœurs, s’ils lui fournissent une assistance person-
nelle régulière. 
2 En cas de pluralité des représentants, le médecin peut, de bonne foi, 
présumer que chacun d’eux agit avec le consentement des autres. 
3 En l’absence de directives anticipées donnant des instructions, le 
représentant décide conformément à la volonté présumée et aux inté-
rêts de la personne incapable de discernement. 
Art. 379 
En cas d’urgence, le médecin administre les soins médicaux confor-
mément à la volonté présumée et aux intérêts de la personne incapable 
de discernement. 
Art. 380 
Le traitement des  troubles psychiques d’une personne incapable  de 
discernement placée dans un établissement psychiatrique est régi par 
les règles sur le placement à des fins d’assistance. 
Art. 381 
1 L’autorité de protection de l’adulte institue une curatelle de repré-
sentation  lorsqu’il n’y  a  pas  de  personne  habilitée  à représenter la 
personne incapable de discernement ou qu’aucune personne habilitée à 
le faire n’accepte de la représenter. 
B. Représentants
s
C. Cas d’urgence
e
D. Traitement 
des troubles 
psychiques 
es 
E. Intervention 
de l’autorité de 
protection de 
l’adulte 
Code civil 
110 
210 
2
Elle désigne le représentant ou institue une curatelle de représenta-
tion lorsque: 
1.  le représentant ne peut être déterminé clairement; 
2.  les représentants ne sont pas tous du même avis; 
3.  les  intérêts  de  la  personne  incapable  de  discernement  sont 
compromis ou risquent de l’être. 
3 Elle agit d’office ou à la demande du médecin ou d’une autre per-
sonne proche de la personne incapable de discernement. 
Sous-chapitre III: 
De la personne résidant dans un établissement 
médico-social 
Art. 382 
1 L’assistance apportée à une personne incapable de discernement 
résidant pendant une période prolongée dans un établissement médico-
social  ou dans un  home  (institutions) doit faire l’objet d’un contrat 
écrit qui établit les prestations à fournir par l’institution et leur coût. 
2 Les souhaits de la personne concernée doivent, dans la mesure du 
possible, être pris en considération lors de la détermination des presta-
tions à fournir par l’institution. 
3 Les dispositions sur la représentation dans le domaine médical 
s’appliquent par analogie à la représentation de la personne incapable 
de discernement  lors de la conclusion,  de  la  modification  ou de  la 
résiliation du contrat d’assistance. 
Art. 383 
1 L’institution ne peut restreindre la liberté de mouvement d’une 
personne incapable de discernement que si des mesures moins rigou-
reuses ont échoué ou apparaissent a priori insuffisantes et que cette 
restriction vise: 
1.  à prévenir un grave danger menaçant la vie ou l’intégrité cor-
porelle de la personne concernée ou d’un tiers; 
2.  à faire cesser une grave perturbation de la vie communautaire. 
2 La personne concernée doit être informée au préalable de la nature de 
la mesure, de ses raisons, de sa durée probable, ainsi que du nom de la 
personne qui prendra soin d’elle durant cette période. Le cas d’urgence 
est réservé. 
3 La mesure doit être levée dès que possible; dans tous les cas, sa 
justification sera reconsidérée à intervalles réguliers. 
A. Contrat 
d’assistance  
B. Mesures 
limitant la liberté 
de mouvement 
I. Conditions 
Documents you may be interested
Documents you may be interested