mvc display pdf in browser : Extract image from pdf software Library project winforms asp.net html UWP 210.fr13-part292

Code civil 
131 
210 
Art. 452 
1 L’existence d’une mesure de protection de l’adulte est opposable 
même aux tiers de bonne foi. 
2 Lorsqu’une curatelle entraîne une limitation de l’exercice des droits 
civils de la personne concernée, elle doit être communiquée aux débi-
teurs de celle-ci, lesquels ne peuvent alors se libérer valablement qu’en 
mains du curateur. L’existence de la curatelle ne peut être opposée aux 
débiteurs de bonne foi qui n’en ont pas été informés. 
3 La personne faisant l’objet d’une mesure de protection de l’adulte qui 
s’est faussement donnée pour capable répond envers les tiers du dom-
mage qu’elle leur a causé. 
Art. 453 
1
S’il existe un réel danger qu’une personne ayant besoin d’aide mette 
en danger sa vie ou son intégrité corporelle ou commette un crime ou 
un délit qui cause un grave dommage corporel, moral ou matériel à 
autrui, l’autorité de protection de l’adulte, les services concernés et la 
police sont tenus de collaborer. 
2
Dans un tel cas, les personnes liées par le secret de fonction ou le 
secret professionnel sont autorisées à communiquer les informations 
nécessaires à l’autorité de protection de l’adulte. 
Chapitre IV: De la responsabilité 
Art. 454 
1
Toute personne qui, dans le cadre de mesures prises par l’autorité de 
protection de l’adulte, est lésée par un acte ou une omission illicites a 
droit  à  des  dommages-intérêts  et,  pour  autant  que  la  gravité  de 
l’atteinte le justifie, à une somme d’argent à titre de réparation morale. 
2 Les mêmes droits appartiennent au lésé lorsque l’autorité de protec-
tion de l’adulte ou l’autorité de surveillance ont agi de manière illicite 
dans les autres domaines de la protection de l’adulte. 
3
La responsabilité incombe  au canton; la personne  lésée n’a aucun 
droit à réparation envers l’auteur du dommage. 
4
L’action récursoire contre l’auteur du dommage est régie par le droit 
cantonal. 
Art. 455 
1
L’action  en  dommages-intérêts  ou  en  paiement  d’une  somme 
d’argent à titre de réparation morale se prescrit par une année à comp-
ter du jour où la personne lésée a eu connaissance du dommage et, 
B. Effet des 
mesures à 
l’égard des tiers 
C. Obligation de 
collaborer
A. Principe 
B. Prescription 
Extract image from pdf - Select, copy, paste PDF images in C#.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
pdf image extractor c#; extract pictures from pdf
Extract image from pdf - VB.NET PDF Image Extract Library: Select, copy, paste PDF images in vb.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract images pdf acrobat; extract jpg pdf
Code civil 
132 
210 
dans tous les cas, par dix ans à compter du jour où le fait domma-
geable s’est produit. 
2
Si l’action dérive d’un acte punissable soumis par les lois pénales à 
une prescription de plus longue durée, cette prescription s’applique à 
la présente action. 
3 Lorsque la personne a été lésée du fait qu’une mesure à caractère 
durable a été ordonnée ou exécutée, la prescription de l’action contre 
le canton ne court pas avant que la mesure n’ait pris fin ou qu’elle n’ait 
été transférée à un autre canton. 
Art. 456 
La responsabilité du mandataire pour cause d’inaptitude, de l’époux ou 
du partenaire enregistré de la personne incapable de discernement ou 
de la  personne  habilitée  à  la représenter dans  le  domaine  médical, 
lorsqu’ils n’agissent pas en qualité de curateurs, se détermine selon les 
dispositions du code des obligations349 applicables au mandat. 
Livre troisième: Des successions 
Première partie: Des héritiers 
Titre treizième: Des héritiers légaux 
Art. 457 
1
Les héritiers les plus proches sont les descendants. 
2 Les enfants succèdent par tête. 
3 Les enfants prédécédés sont représentés par leurs descendants, qui 
succèdent par souche à tous les degrés. 
Art. 458 
1 Les héritiers du défunt qui n’a pas laissé de postérité sont le père et la 
mère. 
2 Ils succèdent par tête. 
3
Le père et la mère prédécédés sont représentés par leurs descendants, 
qui succèdent par souche à tous les degrés. 
4
A  défaut d’héritiers dans  l’une des  lignes,  toute la succession est 
dévolue aux héritiers de l’autre. 
349
RS 220 
C. Responsa-
bilité selon les 
règles du mandat 
A. Les parents 
I. Les 
descendants 
II. La parentèle 
des père et mère 
VB.NET PDF Text Extract Library: extract text content from PDF
Extract highlighted text out of PDF document. Image text extraction control provides text extraction from PDF images and image files.
extract images from pdf; extract jpg from pdf
C# PDF Text Extract Library: extract text content from PDF file in
Ability to extract highlighted text out of PDF document. Image text extraction control provides text extraction from PDF images and image files.
extract photos pdf; extract image from pdf online
Code civil 
133 
210 
Art. 459 
1 Les héritiers du défunt qui n’a laissé ni postérité, ni père, ni mère, ni 
descendants d’eux, sont les grands-parents. 
2 Ils succèdent par tête, dans chacune des deux lignes. 
3 Le grand-parent prédécédé est représenté par ses descendants, qui 
succèdent par souche à tous les degrés. 
4 En cas de décès sans postérité d’un grand-parent de la ligne pater-
nelle ou maternelle, sa part échoit aux héritiers de la même ligne. 
5 En cas de décès sans postérité des grands-parents d’une ligne, toute 
la succession est dévolue aux héritiers de l’autre. 
Art. 460350 
Parmi les parents, les derniers héritiers sont les grands-parents et leur 
postérité. 
Art. 461351 
Art. 462352 
Le conjoint ou le partenaire enregistré survivant a droit:354 
1.  en concours avec les descendants, à la moitié de la succession; 
2.  en concours avec le père, la mère ou leur postérité, aux trois 
quarts; 
3.  à défaut du père, de la mère ou de leur postérité, à la succes-
sion tout entière. 
Art. 463 et 464
355
Art. 465
356
350 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1988 (RO 1986 122 153 art. 1; FF 1979 II 1179). 
351 Abrogé par le ch. I 2 de la LF du 25 juin 1976, avec effet au 1er janv. 1978 (RO 1977 237; 
FF 1974 II 1). Voir toutefois l’art. 12a du tit. fin. 
352 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, en vigueur depuis le 
1er janv. 1988 (RO 1986 122 153 art. 1; FF 1979 II 1179). 
353
Nouvelle teneur selon le ch. 8 de l’annexe à la LF du 18 juin 2004 sur le partenariat, en 
vigueur depuis le 1
er
janv. 2007 (RO 2005 5685; FF 2003 1192). 
354 Nouvelle teneur selon le ch. 8 de l’annexe à la LF du 18 juin 2004 sur le partenariat, en 
vigueur depuis le 1
er
janv. 2007 (RO 2005 5685; FF 2003 1192). 
355 
Abrogés par le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, avec effet au 1
er
janv. 1988 (RO 1986 122; 
FF 1979 II 1179). 
356 
Abrogé par le ch. I 3 de la LF du 30 juin 1972, avec effet au 1
er
avr. 1973 (RO 1972 2873; 
FF 1971 I 1222). 
III. La parentèle 
des grands-
parents 
IV. Derniers 
héritiers 
B. Conjoint 
survivant, 
partenaire 
enregistré 
survivant
353
C. … 
C# PDF insert image Library: insert images into PDF in C#.net, ASP
C#.NET PDF SDK - Add Image to PDF Page in C#.NET. How to Insert & Add Image, Picture or Logo on PDF Page Using C#.NET. Add Image to PDF Page Using C#.NET.
extract image from pdf java; some pdf image extractor
VB.NET PDF insert image library: insert images into PDF in vb.net
VB.NET PDF - Add Image to PDF Page in VB.NET. Insert Image to PDF Page Using VB. Add necessary references: RasterEdge.Imaging.Basic.dll.
extract images from pdf files; extract image from pdf online
Code civil 
134 
210 
Art. 466
357
A défaut d’héritiers,  la succession est dévolue au  canton du dernier 
domicile du défunt ou à la commune désignée par la législation de ce 
canton. 
Titre quatorzième: Des dispositions pour cause de mort 
Chapitre I: De la capacité de disposer 
Art. 467 
Toute personne capable de discernement et âgée de 18 ans révolus a la 
faculté de disposer de ses biens par testament, dans les limites et selon 
les formes établies par la loi. 
Art. 468
358
1 Pour conclure un pacte successoral, le disposant doit être capable de 
discernement et avoir au moins 18 ans. 
2 Les personnes dont la curatelle s’étend à la conclusion d’un pacte 
successoral doivent être autorisées par leur représentant légal. 
Art. 469 
1 Sont nulles toutes dispositions que leur auteur a faites sous l’empire 
d’une erreur, d’un dol, d’une menace ou d’une violence. 
2 Elles sont toutefois maintenues, s’il ne les a pas révoquées dans l’an-
née après qu’il a découvert le dol ou l’erreur, ou après qu’il a cessé 
d’être sous l’empire de la menace ou de la violence. 
3
En cas d’erreur manifeste  dans la désignation de personnes ou de 
choses,  les  dispositions  erronées  sont  rectifiées  d’après  la  volonté 
réelle de leur auteur, si cette volonté peut être constatée avec certitude. 
Chapitre II: De la quotité disponible 
Art. 470 
1
Celui qui laisse des descendants, ses père et mère, son conjoint ou 
son partenaire enregistré, a la faculté de disposer pour cause de mort 
de ce qui excède le montant de leur réserve.359 
357 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1988 (RO 1986 122 153 art. 1; FF 1979 II 1179). 
358 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
D. Canton et 
commune 
A. Par testament 
B. Dans un pacte 
successoral 
C. Dispositions 
nulles 
A. Quotité 
disponible 
I. Son étendue 
C# Create PDF from images Library to convert Jpeg, png images to
Best and professional C# image to PDF converter SDK for Visual Studio .NET. C#.NET Example: Convert One Image to PDF in Visual C# .NET Class.
extract text from image pdf file; extract jpeg from pdf
C# PDF Page Extract Library: copy, paste, cut PDF pages in C#.net
Page: Extract, Copy and Paste PDF Pages. Easy to Use C# Code to Extract PDF Pages, Copy Pages from One PDF File and Paste into Others in C#.NET Program.
extract image from pdf; extract images from pdf acrobat
Code civil 
135 
210 
2
En dehors de ces cas, il peut disposer de toute la succession. 
Art. 471
360
La réserve est: 
1.  pour un descendant, des trois quarts de son droit de succession; 
2.  pour le père ou la mère, de la moitié; 
3.361 pour le  conjoint  ou le  partenaire enregistré survivant, de la 
moitié. 
Art. 472
362
Art. 473 
1 L’un des conjoints peut, par disposition pour cause de mort, laisser 
au survivant l’usufruit de toute la part dévolue à leurs enfants com-
muns.363 
2
Cet usufruit tient lieu du droit de succession attribué par la loi au 
conjoint survivant en concours avec ces descendants. Outre cet usu-
fruit, la quotité disponible est d’un quart de la succession.364 
3 Si le conjoint survivant se remarie, son usufruit cesse de grever pour 
l’avenir la partie de la succession qui, au décès du testateur, n’aurait 
pas pu être l’objet du legs d’usufruit selon les règles ordinaires sur les 
réserves des descendants.365  
Art. 474 
1
La quotité disponible se calcule suivant l’état de la succession au jour 
du décès. 
2
Sont déduits de l’actif les dettes, les frais funéraires, les frais de scel-
lés et d’inventaire et l’entretien pendant un mois des personnes qui fai-
saient ménage commun avec le défunt. 
359
Nouvelle teneur selon le ch. 8 de l’annexe à la LF du 18 juin 2004 sur le partenariat, en 
vigueur depuis le 1
er
janv. 2007 (RO 2005 5685; FF 2003 1192). 
360 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1988 (RO 1986 122 153 art. 1; FF 1979 II 1179). 
361
Nouvelle teneur selon le ch. 8 de l’annexe à la LF du 18 juin 2004 sur le partenariat, en 
vigueur depuis le 1er janv. 2007 (RO 2005 5685; FF 2003 1192). 
362 
Abrogé par le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, avec effet au 1
er
janv. 1988 (RO 1986 122; 
FF 1979 II 1179). 
363 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 5 oct. 2001, en vigueur depuis le 1er mars 2002 
(RO 2002 269; FF 2001 1057 1901 1999). 
364 
Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 5 oct. 2001, en vigueur depuis le 1
er
mars 2002 
(RO 2002 269; FF 2001 1057 1901 1999). 
365 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 5 oct. 1984, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1988 (RO 1986 122 153 art. 1; FF 1979 II 1179). 
II. Réserve 
III. … 
IV. Libéralités 
en faveur du 
conjoint 
survivant 
V. Calcul de la 
quotité dispo-
nible 
1. Déduction des 
dettes 
VB.NET PDF Page Extract Library: copy, paste, cut PDF pages in vb.
example that you can use it to extract all images from PDF document. ' Get page 3 from the document. Dim page As PDFPage = doc.GetPage(3) ' Select image by the
how to extract pictures from pdf files; how to extract images from pdf
VB.NET PDF Form Data Read library: extract form data from PDF in
PDF software, it should have functions for processing text, image as well tell you how to read or retrieve field data from PDF and how to extract and get
extract image from pdf java; how to extract images from pdf in acrobat
Code civil 
136 
210 
Art. 475 
Les libéralités entre vifs s’ajoutent aux biens existants, dans la mesure 
où elles sont sujettes à réduction. 
Art. 476 
Les assurances en cas de décès constituées sur la tête du défunt et qu’il 
a contractées ou dont il a disposé en faveur d’un tiers, par acte entre 
vifs ou pour cause de mort, ou qu’il a cédées gratuitement à une tierce 
personne de son vivant, ne sont comprises dans la succession que pour 
la valeur de rachat calculée au moment de la mort. 
Art. 477 
L’héritier réservataire peut être déshérité par disposition pour cause de 
mort: 
1.366 lorsqu’il a commis une infraction pénale grave contre le défunt 
ou l’un de ses proches; 
2.  lorsqu’il a gravement failli aux devoirs que la loi lui impose 
envers le défunt ou sa famille. 
Art. 478 
1 L’exhérédé ne peut ni réclamer une part de la succession, ni intenter 
l’action en réduction. 
2 Sa part est dévolue, lorsque le défunt n’en a pas autrement disposé, 
aux héritiers légaux de ce dernier, comme si l’exhérédé ne lui avait pas 
survécu. 
3
Les descendants de  l’exhérédé ont droit à leur réserve comme s’il 
était prédécédé. 
Art. 479 
1
L’exhérédation n’est valable que si le défunt en a indiqué la cause 
dans l’acte qui l’ordonne. 
2
La  preuve  de l’exactitude de  cette  indication sera  faite, en  cas de 
contestation de la part de l’exhérédé, par l’héritier ou le légataire qui 
profite de l’exhérédation. 
3 Si cette preuve n’est pas faite ou si la cause de l’exhérédation n’est 
pas indiquée, les volontés du défunt seront exécutées dans la mesure 
du disponible, à moins qu’elles ne soient la conséquence d’une erreur 
manifeste sur la cause même de l’exhérédation. 
366
Nouvelle teneur selon le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 2000 (RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
2. Libéralités 
entre vifs 
3. Assurances en 
cas de décès 
B. Exhérédation 
I. Causes 
II. Effets 
III. Fardeau de la 
preuve 
Code civil 
137 
210 
Art. 480 
1 Le descendant contre lequel il existe des actes de défaut de biens peut 
être exhérédé pour la moitié de sa réserve, à condition que cette moitié 
soit attribuée à ses enfants nés ou à naître. 
2
L’exhérédation devient caduque à la demande de l’exhérédé si, lors 
de l’ouverture de la succession, il n’existe plus d’actes de défaut de 
biens ou si le montant total des sommes pour lesquelles il en existe 
encore n’excède pas le quart de son droit héréditaire. 
Chapitre III: Des modes de disposer 
Art. 481 
1 Les dispositions par testament ou pacte successoral peuvent com-
prendre tout ou partie du patrimoine, dans les limites de la quotité dis-
ponible. 
2 Les biens dont le défunt n’a point disposé passent à ses héritiers 
légaux. 
Art. 482 
1 Les dispositions peuvent être grevées de charges et de conditions, 
dont tout intéressé a le droit de requérir l’exécution dès que les dispo-
sitions elles-mêmes ont déployé leurs effets. 
2
Est nulle toute disposition grevée de charges ou de conditions illicites 
ou contraires aux mœurs. 
3
Sont réputées non écrites les charges et conditions qui n’ont pas de 
sens ou qui sont purement vexatoires pour des tiers. 
4
La libéralité pour cause de mort faite à un animal est réputée charge 
de prendre soin de l’animal de manière appropriée.367 
Art. 483 
1
Un ou plusieurs héritiers peuvent être institués pour l’universalité ou 
une quote-part de la succession. 
2
Toute disposition portant sur l’universalité ou une quote-part de la 
succession est réputée institution d’héritier. 
367
Introduit par le ch. I de la LF du 4 oct. 2002 (Animaux), en vigueur depuis le 1
er
avr. 2003 
(RO 2003 463; FF 2002 3885 5418). 
IV. Exhérédation 
d’un insolvable 
A. En général 
B. Charges et 
conditions 
C. Institution 
d’héritier 
Code civil 
138 
210 
Art. 484 
1 Le disposant peut faire, à titre de legs, des libéralités qui n’emportent 
pas d’institution d’héritier. 
2 Il pourra soit léguer un objet dépendant de la succession ou l’usufruit 
de tout ou partie de celle-ci, soit astreindre ses héritiers ou légataires à 
faire, sur la valeur des biens, des prestations en faveur d’une personne 
ou à la libérer d’une obligation. 
3 Le débiteur du legs d’une chose déterminée qui ne se retrouve pas 
dans la succession est libéré, à moins que le contraire ne résulte de la 
disposition. 
Art. 485 
1 La chose léguée est délivrée dans son état au jour de l’ouverture de la 
succession, avec ses détériorations et ses accroissements, libre ou gre-
vée de charges. 
2
Le débiteur du legs a les droits et les obligations d’un gérant d’affai-
res pour impenses et détériorations postérieures à l’ouverture de la suc-
cession. 
Art. 486 
1 Les legs qui excédent soit les forces de la succession, soit la libéralité 
faite  au  débiteur  des  legs,  soit  la  quotité  disponible,  peuvent  être 
réduits proportionnellement. 
2 Les legs sont maintenus, même quand ceux qui les doivent ne sur-
vivent pas au disposant, sont déclarés indignes ou répudient. 
3 L’héritier légal ou institué a le droit, même en cas de répudiation, de 
réclamer le legs qui lui a été fait. 
Art. 487 
Le disposant peut désigner une ou plusieurs personnes qui recueille-
ront la succession ou le legs si l’héritier ou le légataire prédécède ou 
répudie. 
Art. 488 
1
Le disposant a la faculté de grever l’héritier institué de l’obligation 
de rendre la succession à un tiers, l’appelé. 
2
La même charge ne peut être imposée à l’appelé. 
3 Ces règles s’appliquent aux legs. 
D. Legs 
I. Objet 
II. Délivrance 
III. Rapport entre 
legs et 
succession 
E. Substitutions 
vulgaires 
F. Substitutions 
fidéicom-
missaires 
I. Désignation 
des appelés 
Code civil 
139 
210 
Art. 489 
1 La substitution s’ouvre, sauf disposition contraire, à la mort du grevé. 
2 Lorsqu’un autre terme a été fixé et qu’il n’est pas échu au décès du 
grevé, la succession passe aux héritiers de celui-ci, à charge par eux de 
fournir des sûretés. 
3 La succession est définitivement acquise aux héritiers du grevé dès le 
moment où,  pour une cause quelconque, la dévolution ne peut plus 
s’accomplir en faveur de l’appelé. 
Art. 490 
1
L’autorité compétente fait dresser inventaire de la succession échue 
au grevé. 
2
Sauf dispense expresse de la part du disposant, la succession n’est 
délivrée au grevé que s’il fournit des sûretés; lorsqu’elle comprend des 
immeubles, les sûretés peuvent consister dans l’annotation au registre 
foncier de la charge de restitution. 
3 Il y a lieu de pourvoir à l’administration d’office de la succession, 
lorsque le grevé ne peut fournir des sûretés ou qu’il compromet les 
droits de l’appelé. 
Art. 491 
1
Le grevé acquiert la succession comme tout autre héritier institué. 
2 Il devient propriétaire, à charge de restitution. 
Art. 492 
1 La substitution s’ouvre en faveur de l’appelé, lorsqu’il est vivant à 
l’échéance de la charge de restitution. 
2 En cas de prédécès de l’appelé, les biens substitués sont, sauf dispo-
sitions contraires, dévolus au grevé. 
3 L’appelé succède au disposant, lorsque le grevé meurt avant ce der-
nier, est indigne ou répudie. 
Art. 492a368 
1 Si un descendant est durablement incapable de discernement et qu’il 
ne  laisse  ni  descendant ni conjoint,  le disposant  peut ordonner  une 
substitution fidéicommissaire pour le surplus. 
2 La substitution s’éteint de plein droit si le descendant, contre toute 
attente, devient capable de discernement. 
368
Introduit par le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des personnes 
et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725; FF 2006 6635). 
II. Ouverture de 
la substitution 
III. Sûretés 
IV. Effets de la 
substitution 
1. Envers le 
grevé 
2. Envers 
l’appelé 
V. Descendants 
incapables de 
discernement 
Code civil 
140 
210 
Art. 493 
1 La quotité disponible peut être consacrée, en totalité ou en partie, à 
une fondation. 
2 La fondation n’est toutefois valable que si elle satisfait aux exigences 
de la loi. 
Art. 494 
1 Le disposant peut s’obliger, dans un pacte successoral, à laisser sa 
succession ou un legs à l’autre partie contractante ou à un tiers. 
2 Il continue à disposer librement de ses biens. 
3 Peuvent être attaquées toutefois les dispositions pour cause de mort 
et les donations inconciliables avec les engagements résultant du pacte 
successoral. 
Art. 495 
1 Le disposant peut conclure, à titre gratuit ou onéreux, un pacte de 
renonciation à succession avec l’un de ses héritiers. 
2 Le renonçant perd sa qualité d’héritier. 
3 Le pacte est, sauf clause contraire, opposable aux descendants du 
renonçant. 
Art. 496 
1 La renonciation est non avenue lorsque, pour une cause quelconque, 
les héritiers institués dans l’acte en lieu et place du renonçant ne re-
cueillent pas la succession. 
2 La renonciation au profit de cohéritiers est réputée n’avoir d’effet 
qu’à l’égard des héritiers de l’ordre formé par les descendants de l’au-
teur commun le plus proche et ne confère aucun droit aux héritiers plus 
éloignés. 
Art. 497 
Le renonçant et ses héritiers peuvent, si la succession est insolvable au 
moment où elle s’ouvre et si les héritiers du défunt n’en acquittent pas 
les dettes, être recherchés par les créanciers héréditaires, jusqu’à con-
currence des biens qu’ils ont reçus en vertu du pacte successoral au 
cours des cinq années antérieures à la mort du disposant et dont ils se 
trouvent encore enrichis lors de la dévolution. 
G. Fondations 
H. Pactes suc-
cessoraux 
I. Institution 
d’héritier et legs 
II. Pacte de 
renonciation 
1. Portée 
2. Loyale échute 
3. Droits des 
créanciers 
héréditaires 
Documents you may be interested
Documents you may be interested