mvc display pdf in browser : Extract text from image pdf file software application dll windows html .net web forms 210.fr19-part298

Code civil 
191 
210 
Art. 699 
1 Chacun a libre accès aux forêts et pâturages d’autrui et peut s’appro-
prier baies, champignons et autres menus fruits sauvages, conformé-
ment à l’usage local, à moins que l’autorité compétente n’ait édicté, 
dans l’intérêt des cultures, des défenses spéciales limitées à certains 
fonds. 
2 La législation cantonale peut déterminer la mesure en laquelle il est 
permis de pénétrer dans le fonds d’autrui pour la chasse ou la pêche. 
Art. 700 
1 Lorsque, par l’effet de l’eau, du vent, des avalanches, de toute autre 
force naturelle ou par cas fortuit, des objets quelconques sont entraînés 
sur le fonds d’un tiers, ou que des animaux, tels que bestiaux, essaims 
d’abeilles, volailles, poissons, s’y transportent, le propriétaire de l’im-
meuble doit en permettre la recherche et l’enlèvement aux ayants droit. 
2 S’il en résulte un dommage, il peut réclamer une indemnité et exercer 
de ce chef un droit de rétention. 
Art. 701 
1 Si quelqu’un ne peut se préserver ou préserver autrui d’un dommage 
imminent ou d’un danger présent qu’en portant atteinte à la propriété 
d’un tiers, celui-ci est tenu de souffrir cette atteinte, pourvu qu’elle soit 
de peu d’importance en comparaison du dommage ou du danger qu’il 
s’agit de prévenir. 
2 Le propriétaire peut, s’il a subi un préjudice, réclamer une indemnité 
équitable. 
Art. 702 
Est réservé le droit de la Confédération, des cantons et des communes 
d’apporter dans l’intérêt public d’autres restrictions à la propriété fon-
cière, notamment en ce qui concerne la police sanitaire, la police des 
constructions, du feu, des forêts et des routes, les chemins de halage, le 
bornage et les signaux trigonométriques, les améliorations du sol, le 
morcellement des fonds, les réunions parcellaires de fonds ruraux ou 
de terrains à bâtir, les mesures destinées à la conservation des antiqui-
tés et des curiosités naturelles ou à la protection des sites et des sour-
ces d’eaux minérales. 
IV. Droit d’accès 
sur le fonds 
d’autrui 
1. Forêts et 
pâturages 
2. Recherches 
des épaves, etc. 
3. Cas de 
nécessité 
V. Restrictions 
de droit public 
1. En général 
Extract text from image pdf file - Select, copy, paste PDF images in C#.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract jpg from pdf; extract images from pdf files
Extract text from image pdf file - VB.NET PDF Image Extract Library: Select, copy, paste PDF images in vb.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract pdf pages to jpg; extract image from pdf file
Code civil 
192 
210 
Art. 703
452
1 Lorsque des améliorations du sol (corrections de cours d’eau, dessè-
chements,  irrigations,  reboisements,  chemins,  réunions  parcellaires, 
etc.) ne peuvent être exécutées que par une communauté de proprié-
taires, et que les ouvrages nécessaires à cet effet sont décidés par la 
majorité des intéressés possédant plus de la moitié du terrain, les autres 
sont tenus d’adhérer à cette décision. Les propriétaires intéressés qui 
ne prennent pas part à la décision seront réputés y adhérer. L’adhésion 
sera mentionnée au registre foncier. 
2 Les cantons règlent la procédure. Ils doivent, en particulier pour les 
réunions parcellaires, édicter des règles détaillées. 
3 La législation cantonale peut alléger les conditions auxquelles le pré-
sent code soumet l’exécution de ces travaux et appliquer par analogie 
les mêmes règles aux terrains à bâtir et aux territoires en mouvement 
permanent.453  
Art. 704 
1 Les sources sont une partie intégrante du fonds et la propriété n’en 
peut être acquise qu’avec celle du sol où elles jaillissent. 
2 Le droit à des sources jaillissant sur fonds d’autrui est constitué en 
servitude par son inscription au registre foncier. 
3 Les eaux souterraines sont assimilées aux sources. 
Art. 705 
1
Le droit de dériver des sources peut, dans l’intérêt public, être soumis 
à certaines conditions, restreint ou supprimé par la législation canto-
nale. 
2 Le Conseil fédéral prononce sans recours dans les conflits qui se 
produisent entre cantons. 
Art. 706 
1 Est passible de dommages-intérêts celui qui cause un préjudice au 
propriétaire ou à l’ayant droit, en coupant, même partiellement, ou en 
souillant, par des fouilles, constructions ou travaux quelconques, des 
sources déjà utilisées dans une mesure considérable ou captées en vue 
de leur utilisation. 
452 
Nouvelle teneur selon l’art. 121 de la LF du 3 oct. 1951 sur l’agriculture, en vigueur 
depuis le 1er janv. 1954 (RO 1953 1095; FF 1951 II 141). 
453 
Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 4 oct. 1991, en vigueur depuis le 1
er
janv. 1994 
(RO 1993 1404; FF 1988 III 889). 
2. Améliorations 
du sol 
C. Sources 
I. Propriété et 
servitude 
II. Dérivation 
III. Sources 
coupées 
1. Indemnité 
C# PDF Text Extract Library: extract text content from PDF file in
PDF file. Ability to extract highlighted text out of PDF document. Supports text extraction from scanned PDF by using XDoc.PDF for .NET Pro. Image text extraction
how to extract images from pdf file; extract photos pdf
VB.NET PDF Text Extract Library: extract text content from PDF
Extract and get partial and all text content from PDF file. Extract highlighted text out of PDF document. Image text extraction control provides text extraction
extract jpeg from pdf; how to extract images from pdf
Code civil 
193 
210 
2
Lorsque le dommage n’a été causé ni à dessein, ni par négligence, ou 
lorsqu’il est imputable à une faute de la partie lésée, le juge appréciera 
si une indemnité est due et il en fixera, le cas échéant, le montant et la 
nature. 
Art. 707 
1 Si des sources indispensables soit pour l’exploitation ou l’habitation 
d’un immeuble, soit pour un service d’alimentation, sont coupées ou 
souillées, le rétablissement de l’état antérieur peut être exigé dans la 
mesure du possible. 
2 Ce rétablissement ne peut être exigé, dans les autres cas, que s’il est 
justifié par des circonstances spéciales. 
Art. 708 
1 Lorsque plusieurs sources voisines appartenant à des propriétaires 
différents  ont  un  même  bassin  d’alimentation  et  forment  ainsi  un 
même  groupe,  chaque  propriétaire  peut  demander  que  les  sources 
soient captées  en commun  et  distribuées entre tous  les ayants droit 
proportionnellement à leur jouissance antérieure. 
2 Les ayants droit supportent les frais des installations communes dans 
la mesure de leur intérêt. 
3 En cas d’opposition de l’un d’eux, chacun des ayants droit peut faire 
pour sa source les travaux rationnels de captage et d’adduction, même 
s’il en résultait une diminution du débit des autres sources, et il n’est 
tenu à indemnité de  ce chef que  dans la mesure où les travaux ont 
augmenté le débit de sa propre source. 
Art. 709 
La législation cantonale peut accorder à des voisins ou à d’autres per-
sonnes le droit d’utiliser, notamment pour y puiser de l’eau et abreuver 
le bétail, les sources, fontaines et ruisseaux qui sont propriété privée. 
Art. 710 
1 Le propriétaire qui ne peut se procurer qu’au prix de travaux et de 
frais excessifs l’eau nécessaire à sa maison et à son fonds, a le droit 
d’exiger d’un voisin qu’il lui cède contre pleine indemnité l’eau dont 
celui-ci n’a pas besoin. 
2 Les intérêts de la partie cédante seront essentiellement pris en consi-
dération. 
3 La modification des dispositions prises peut être demandée, si des 
circonstances nouvelles se produisent. 
2. Rétablisse-
ment des lieux 
IV. Sources 
communes 
V. Usage des 
sources 
VI. Fontaine 
nécessaire 
C# PDF insert image Library: insert images into PDF in C#.net, ASP
Create high resolution PDF file without image quality losing in ASP.NET application. Add multiple images to multipage PDF document in .NET WinForms.
extract image from pdf online; extract images pdf
VB.NET PDF File Compress Library: Compress reduce PDF size in vb.
Reduce image resources: Since images are usually or large size, images size reducing can help to reduce PDF file size effectively.
how to extract images from pdf files; how to extract text from pdf image file
Code civil 
194 
210 
Art. 711 
1 Le propriétaire de sources, fontaines ou ruisseaux n’ayant pour lui 
aucune utilité, ou qu’une utilité sans rapport avec leur valeur, est tenu 
de les céder contre pleine indemnité pour des services d’alimentation, 
d’hydrantes ou autres entreprises d’intérêt général. 
2 L’indemnité pourra consister dans la distribution d’une partie de 
l’eau ainsi obtenue. 
Art. 712 
L’expropriation du terrain situé autour de sources qui dépendent d’un 
service d’alimentation peut être demandée dans la mesure où elle est 
nécessaire pour empêcher que ces sources ne soient souillées. 
Chapitre III: De la propriété par étages
454
Art. 712a 
1 Les parts de copropriété d’un immeuble peuvent être constituées en 
propriété par étages, de manière que chaque copropriétaire a le droit 
exclusif  d’utiliser et d’aménager intérieurement des  parties détermi-
nées d’un bâtiment. 
2
Le copropriétaire a le pouvoir d’administrer, d’utiliser et d’aménager 
ses locaux dans la mesure où il ne restreint pas l’exercice du droit des 
autres copropriétaires, n’endommage pas les parties, ouvrages et ins-
tallations communs du bâtiment, n’entrave pas leur utilisation ou n’en 
modifie pas l’aspect extérieur. 
3
Il est tenu d’entretenir  ses locaux de manière à maintenir l’état et 
l’aspect irréprochables du bâtiment. 
Art. 712b 
1
Peuvent être l’objet du droit exclusif les étages ou parties d’étages 
qui, constitués en appartements ou en locaux commerciaux ou autres, 
forment un tout disposant d’un accès propre, la possibilité d’englober 
des locaux annexes distincts étant réservée. 
2 Le copropriétaire ne peut pas acquérir le droit exclusif sur: 
1.  le bien-fonds et, le cas échéant, le droit de superficie en vertu 
duquel le bâtiment a été construit; 
454 
Introduit par le ch. II de la LF du 19 déc. 1963, en vigueur depuis le 1
er
janv. 1965 
(RO 1964 989; FF 1962 II 1445). 
VII. Expropria-
tion 
1. Des sources 
2. Du sol 
A. Eléments et 
objets 
I. Eléments 
II. Objet 
C# PDF File Split Library: Split, seperate PDF into multiple files
Application. Best and professional adobe PDF file splitting SDK for Visual Studio .NET. outputOps); Divide PDF File into Two Using C#.
how to extract images from pdf in acrobat; extract image from pdf java
VB.NET PDF insert image library: insert images into PDF in vb.net
VB.NET code to add an image to the inputFilePath As String = Program.RootPath + "\\" 1.pdf" Dim doc New PDFDocument(inputFilePath) ' Get a text manager from
pdf extract images; how to extract text from pdf image file
Code civil 
195 
210 
2.  les parties importantes pour l’existence, la disposition et la so-
lidité du bâtiment ou des locaux d’autres copropriétaires ou qui 
déterminent la forme extérieure et l’aspect du bâtiment; 
3.  les ouvrages et installations qui servent aussi aux autres copro-
priétaires pour l’usage de leurs locaux. 
3 Les copropriétaires peuvent, dans l’acte constitutif de la propriété par 
étages, ou dans une convention ultérieure soumise à la même forme, 
déclarer communes encore d’autres parties du  bâtiment; à ce défaut 
elles sont présumées être l’objet du droit exclusif. 
Art. 712c 
1
Le copropriétaire n’a pas le droit de préemption légal contre tout tiers 
acquéreur d’une part, mais un droit de préemption peut être créé dans 
l’acte constitutif de la propriété par étages ou par convention ultérieure 
et annoté au registre foncier. 
2 L’acte constitutif ou une convention ultérieure peut prévoir qu’un 
étage  ne sera valablement  aliéné,  grevé  d’un usufruit  ou d’un droit 
d’habitation  ou loué  que  si les autres  copropriétaires  n’ont  pas,  en 
vertu d’une  décision prise à la majorité,  formé  opposition dans  les 
quatorze jours après avoir reçu communication de l’opération. 
3 L’opposition est sans effet si elle n’est pas fondée sur un juste mo-
tif.
455
Art. 712d 
1 La propriété par étages est constituée par inscription au registre fon-
cier. 
2 L’inscription peut être requise: 
1.  en vertu d’un contrat par lequel les copropriétaires conviennent 
de soumettre leurs parts au régime de la propriété par étages; 
2.  en vertu d’une déclaration du propriétaire du bien-fonds ou du 
titulaire d’un droit de superficie distinct et permanent, relative 
à la création de parts de copropriété selon le régime de la pro-
priété par étages. 
3
L’acte juridique n’est valable que s’il est passé en la forme authenti-
que ou, s’il s’agit d’un testament ou d’un acte de partage successoral, 
en la forme prescrite par le droit des successions. 
455
Nouvelle teneur selon le ch. II 3 de l’annexe 1 au CPC du 19 déc. 2008, en vigueur depuis 
le 1
er
janv. 2011 (RO 2010 1739; FF 2006 6841). 
III. Actes de 
disposition 
B. Constitution 
et fin 
I. Acte 
constitutif 
C# PDF File Compress Library: Compress reduce PDF size in C#.net
Reduce image resources: Since images are usually or large size, images size reducing can help to reduce PDF file size effectively.
extract pictures pdf; extract pictures from pdf
VB.NET PDF File Merge Library: Merge, append PDF files in vb.net
When you have downloaded the RasterEdge Image SDK for also provided you with detailed PDF processing demo Imaging.Demo directory with the file name RasterEdge
extract photos pdf; pdf image extractor
Code civil 
196 
210 
Art. 712e 
1 L’acte constitutif doit indiquer la délimitation des étages ou parties 
d’étage et, en quotes-parts ayant un dénominateur commun, la part de 
la valeur du bien-fonds ou du droit de superficie que représente chaque 
étage ou partie d’étage.457 
2 Les parts ne peuvent être modifiées qu’avec le consentement de tou-
tes les personnes directement intéressées et l’approbation de l’assem-
blée des copropriétaires; toutefois, chaque copropriétaire peut deman-
der une rectification si sa part a été, par erreur, fixée inexactement ou 
devient inexacte par suite de modifications apportées au bâtiment ou à 
ses entours. 
Art. 712f 
1 La propriété par étages prend fin par la perte du bien-fonds ou l’ex-
tinction du droit de superficie et la radiation de l’inscription au registre 
foncier. 
2
La radiation peut être demandée en vertu d’une convention mettant 
fin à la propriété par étages ou, à ce défaut, par tout copropriétaire qui 
réunit entre ses mains toutes les parts, sous réserve du consentement 
des personnes ayant sur des étages des droits réels qui ne peuvent être 
transférés sans inconvénient sur l’immeuble entier. 
3
Chaque copropriétaire peut demander la dissolution de la propriété 
par étages à l’une des conditions suivantes: 
1.  le bâtiment est détruit pour plus de la moitié de sa valeur et une 
reconstruction serait pour lui une charge difficile à supporter; 
2.  le bâtiment est une propriété par étages depuis plus de 50 ans 
et ne peut plus être utilisé selon sa destination en raison de sa 
dégradation.458 
4 Les copropriétaires qui entendent maintenir la communauté peuvent 
cependant éviter la dissolution en désintéressant les autres.459 
Art. 712g 
1 Les règles de la copropriété s’appliquent à la compétence pour pro-
céder à des actes d’administration et à des travaux de construction. 
456 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 11 déc. 2009 (Cédule hypothécaire de registre 
et droits réels), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2012 (RO 2011 4637; FF 2007 5015). 
457 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 11 déc. 2009 (Cédule hypothécaire de registre 
et droits réels), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2012 (RO 2011 4637; FF 2007 5015). 
458
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 11 déc. 2009 (Cédule hypothécaire de registre 
et droits réels), en vigueur depuis le 1er janv. 2012 (RO 2011 4637; FF 2007 5015). 
459
Introduit par le ch. I 1 de la LF du 11 déc. 2009 (Cédule hypothécaire de registre et droits 
réels), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2012 (RO 2011 4637; FF 2007 5015). 
II. Délimitation 
et quotes-
parts
s
456
III. Fin 
C. Administra-
tion et utilisation 
I. Dispositions 
applicables 
Code civil 
197 
210 
2
Si ces règles ne s’y opposent pas, elles peuvent être remplacées par 
des dispositions différentes prévues dans l’acte constitutif ou adoptées 
à l’unanimité par tous les copropriétaires. 
3 Pour le reste, chaque copropriétaire peut exiger qu’un règlement 
d’administration et d’utilisation, valable dès qu’il a été adopté par la 
majorité des copropriétaires représentant en outre plus de la moitié de 
la valeur des parts, soit établi et mentionné au registre foncier; même 
si le règlement figure dans l’acte constitutif, il peut être modifié par 
décision de cette double majorité. 
4 Toute modification de l’attribution réglementaire des droits d’usage 
particulier doit en outre être approuvée par les propriétaires d’étages 
directement concernés.460 
Art. 712h 
1
Les copropriétaires contribuent aux charges communes et aux frais 
de l’administration commune proportionnellement à la valeur de leurs 
parts. 
2 Constituent en particulier de tels charges et frais: 
1.  les dépenses nécessitées par l’entretien courant, par les répara-
tions et réfections des parties communes du bien-fonds et du 
bâtiment, ainsi que des ouvrages et installations communs; 
2.  les frais d’administration, y compris l’indemnité versée à l’ad-
ministrateur; 
3.  les contributions de droit public et impôts incombant à l’en-
semble des copropriétaires; 
4.  les  intérêts  et  annuités  à  payer  aux  créanciers  titulaires  de 
gages sur le bien-fonds ou envers lesquels les copropriétaires 
se sont engagés solidairement. 
3 Si certaines parties du bâtiment, certains ouvrages ou installations ne 
servent que très peu ou pas du tout à certains copropriétaires, il en est 
tenu compte dans la répartition des frais. 
Art. 712i 
1
Pour garantir son droit aux contributions des trois dernières années, 
la communauté peut requérir l’inscription d’une hypothèque sur la part 
de chaque copropriétaire actuel. 
2 L’administrateur ou, à défaut d’administrateur, chaque copropriétaire 
autorisé par une décision prise à la majorité des copropriétaires ou par 
460
Introduit par le ch. I 1 de la LF du 11 déc. 2009 (Cédule hypothécaire de registre et droits 
réels), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2012 (RO 2011 4637; FF 2007 5015). 
II. Frais et char-
ges communs 
1. Définition et 
répartition 
2. Garantie des 
contributions 
a. Hypothèque 
légale 
Code civil 
198 
210 
le juge, ainsi que le créancier en faveur duquel la contribution est sai-
sie peuvent requérir l’inscription. 
3
Pour le reste, les dispositions relatives à la constitution de l’hypothè-
que légale des artisans et entrepreneurs s’appliquent par analogie. 
Art. 712k 
Pour garantir son droit aux contributions des trois dernières années, la 
communauté a sur les meubles qui garnissent les locaux d’un copro-
priétaire et qui servent soit à leur aménagement soit à leur usage le 
même droit de rétention qu’un bailleur. 
Art. 712l 
1 La communauté acquiert, en son nom, les avoirs résultant de sa ges-
tion, notamment les contributions des copropriétaires et les disponi-
bilités qui en sont tirées, comme le fonds de rénovation. 
2
Elle peut, en son nom, actionner ou être actionnée en justice, ainsi 
que poursuivre et être poursuivie.461 
Art. 712m 
1
Outre celles qui sont  mentionnées  dans d’autres  dispositions, l’as-
semblée des copropriétaires a notamment les attributions suivantes: 
1.  régler les affaires administratives qui ne sont pas de la compé-
tence de l’administrateur; 
2.  nommer l’administrateur et surveiller son activité; 
3.  désigner un comité ou un délégué, auquel elle peut confier des 
tâches administratives, notamment celles de conseiller l’admi-
nistrateur, contrôler sa gestion et soumettre à l’assemblée un 
rapport et des propositions à ce sujet; 
4.  approuver chaque année le devis des frais annuels, les comptes 
et la répartition des frais entre les copropriétaires; 
5.  décider la création d’un fonds de rénovation pour les travaux 
d’entretien et de réfection; 
6.  assurer le bâtiment contre l’incendie et d’autres risques et con-
clure  les  assurances  responsabilité  civile  usuelles,  en  outre 
obliger le copropriétaire qui a fait des dépenses extraordinaires 
pour aménager ses locaux à payer une part de prime supplé-
mentaire,  sauf  s’il  a  conclu  une  assurance  complémentaire 
pour son propre compte. 
461
Nouvelle teneur selon le ch. 2 de l’annexe à la LF du 24 mars 2000 sur les fors, en vigueur 
depuis le 1
er
janv. 2001 (RO 2000 2355; FF 1999 2591). 
b. Droit de 
rétention 
III. Exercice des 
droits civils 
D. Organisation 
I. Assemblée des 
copropriétaires 
1. Compétence et 
statut juridique 
Code civil 
199 
210 
2
Sauf dispositions spéciales de la loi, les règles applicables aux orga-
nes de l’association et à la contestation de ses décisions s’appliquent à 
l’assemblée des copropriétaires et au comité. 
Art. 712n 
1 L’assemblée des copropriétaires est convoquée et présidée par l’ad-
ministrateur, si elle n’en a pas décidé autrement. 
2 Les décisions doivent être l’objet d’un procès-verbal que conserve 
l’administrateur ou le copropriétaire qui assume la présidence. 
Art. 712o 
1 Lorsque plusieurs personnes sont propriétaires en commun d’un 
étage, elles n’ont qu’une voix et l’expriment par un représentant. 
2 De même, le copropriétaire et l’usufruitier d’un étage s’entendent sur 
l’exercice du droit de vote sinon l’usufruitier vote sur toutes les ques-
tions d’administration, exception faite des travaux de constructions qui 
sont seulement utiles ou servent à l’embellissement ou à la commodité. 
Art. 712p 
1
L’assemblée des copropriétaires peut délibérer valablement si la moi-
tié de tous les copropriétaires, mais au moins  deux, représentant en 
outre au moins la moitié de la valeur des parts, sont présents ou repré-
sentés. 
2 Si l’assemblée n’atteint pas le quorum, une seconde assemblée est 
convoquée, qui peut se tenir au plus tôt dix jours après la première. 
3 La nouvelle assemblée peut délibérer valablement si le tiers de tous 
les copropriétaires, mais deux au moins, sont présents ou représentés. 
Art. 712q 
1 Si l’assemblée des copropriétaires n’arrive pas à nommer 
l’administrateur, chaque copropriétaire peut demander au juge de  le 
nommer. 
2
Le même droit appartient à celui qui a un intérêt légitime, notamment 
à un créancier gagiste ou un assureur. 
Art. 712r 
1
L’assemblée des copropriétaires peut révoquer en tout temps l’admi-
nistrateur, sous réserve de dommages-intérêts éventuels. 
2
Si au mépris de justes motifs, l’assemblée refuse de révoquer l’admi-
nistrateur, tout copropriétaire peut, dans le mois, demander au juge de 
prononcer la révocation. 
2. Convocation 
et présidence 
3. Exercice du 
droit de vote 
4. Quorum 
II. Administra-
teur 
1. Nomination 
2. Révocation 
Code civil 
200 
210 
3
L’administrateur nommé par le juge ne peut pas être révoqué sans 
l’assentiment de celui-ci avant le terme fixé à ses fonctions. 
Art. 712s 
1
L’administrateur  exécute tous les actes d’administration commune, 
conformément aux dispositions de la loi et du règlement ainsi qu’aux 
décisions de l’assemblée des copropriétaires; il prend de son propre 
chef toutes les mesures urgentes requises pour empêcher ou réparer un 
dommage. 
2
Il répartit les charges et frais communs entre les copropriétaires, leur 
adresse facture, encaisse leurs contributions, gère et utilise correcte-
ment les fonds qu’il détient. 
3 Il veille à ce que, dans l’exercice des droits exclusifs et dans l’utili-
sation des parties et installations communes du bien-fonds et du bâti-
ment, la loi, le règlement de la communauté et le règlement de maison 
soient observés. 
Art. 712t 
1
L’administrateur  représente  la  communauté  et  les  copropriétaires 
envers les tiers, pour toutes les affaires qui relèvent de l’administration 
commune et entrent dans ses attributions légales. 
2 Sauf en procédure sommaire, l’administrateur ne peut agir en justice 
comme demandeur ou défendeur sans autorisation préalable de l’as-
semblée des copropriétaires, sous réserve des cas d’urgence pour les-
quels l’autorisation peut être demandée ultérieurement. 
3
Les déclarations, sommations, jugements et décisions destinés à l’en-
semble des copropriétaires peuvent être notifiés valablement à l’admi-
nistrateur, à son domicile ou au lieu de situation de la chose. 
Titre vingtième: De la propriété mobilière 
Art. 713 
La propriété mobilière a pour objet les choses qui peuvent se trans-
porter d’un lieu dans un autre, ainsi que les forces naturelles qui sont 
susceptibles d’appropriation et ne sont pas comprises dans les immeu-
bles. 
Art. 714 
1 La mise en possession est nécessaire pour le transfert de la propriété 
mobilière. 
3. Attributions 
a. Exécution des 
dispositions et 
des décisions sur 
l’administration 
et l’utilisation 
b. Représenta-
tion envers les 
tiers 
A. Objet de la 
propriété 
mobilière 
B. Modes 
d’acquisition 
I. Tradition 
1. Transfert de la 
possession 
Documents you may be interested
Documents you may be interested