mvc display pdf in browser : Extract images from pdf file software SDK dll winforms wpf .net web forms 210.fr9-part321

Code civil 
91 
210 
1.
298
lorsque, pour cause d’inexpérience, de maladie, d’infirmité, 
d’absence, de violence ou d’autres motifs analogues, les père 
et mère ne sont pas en mesure d’exercer correctement l’auto-
rité parentale; 
2.  lorsque les père et mère ne se sont pas souciés sérieusement de 
l’enfant ou qu’ils ont manqué gravement à leurs devoirs envers 
lui. 
2
Si le père et la mère sont déchus de l’autorité parentale, un tuteur est 
nommé à l’enfant. 
3
Lorsque le contraire n’a pas été ordonné expressément, les effets du 
retrait s’étendent aux enfants nés après qu’il a été prononcé. 
Art. 312299 
L’autorité de protection de  l’enfant prononce le retrait de l’autorité 
parentale:301 
1.  lorsque les père et mère le demandent pour de justes motifs; 
2.  lorsqu’ils ont donné leur consentement à l’adoption future de 
l’enfant par des tiers anonymes. 
Art. 313
302
1 Lors de faits nouveaux, les mesures prises pour protéger l’enfant doi-
vent être adaptées à la nouvelle situation. 
2 L’autorité parentale ne peut pas être rétablie avant un an à compter 
du retrait. 
Art. 314
303
1 Les dispositions de la procédure devant l’autorité de protection de 
l’adulte sont applicables par analogie. 
298 Nouvelle teneur selon le ch. I de la LF du 21 juin 2013 (Autorité parentale), en vigueur 
depuis le 1
er
juil. 2014 (RO 2014 357; FF 2011 8315). 
299 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
300
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
301
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
302 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
303 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
2. Avec le 
consentement 
des parents300 
V. Faits 
nouveaux 
VI. Procédure 
1. En général 
Extract images from pdf file - Select, copy, paste PDF images in C#.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract images from pdf; extract jpg pdf
Extract images from pdf file - VB.NET PDF Image Extract Library: Select, copy, paste PDF images in vb.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract photos from pdf; extract photo from pdf
Code civil 
92 
210 
2
L’autorité de protection de l’enfant peut, si elle l’estime utile, exhor-
ter les parents de l’enfant à tenter une médiation. 
3
Lorsque l’autorité de protection de l’enfant institue une curatelle, elle 
doit mentionner dans le dispositif de la décision les tâches du curateur 
et éventuellement les limites apportées à l’exercice de l’autorité paren-
tale. 
Art. 314a
304
1 L’enfant est entendu personnellement, de manière appropriée, par 
l’autorité de protection de l’enfant ou le tiers qui en a été chargé, à 
moins que son âge ou d’autres justes motifs ne s’y opposent. 
2
Seuls les résultats de l’audition qui sont nécessaires à la décision sont 
consignés au procès-verbal. Les parents en sont informés. 
3
L’enfant capable de discernement peut attaquer le refus d’être enten-
du par voie de recours. 
Art. 314abis305 
1
L’autorité de protection de l’enfant ordonne, si nécessaire, la repré-
sentation de  l’enfant et désigne un curateur  expérimenté en  matière 
d’assistance et dans le domaine juridique. 
2 Elle examine si elle doit instituer une curatelle, en particulier lorsque: 
1.  la procédure porte sur le placement de l’enfant; 
2.  les personnes concernées déposent des conclusions différentes 
relatives à l’attribution de l’autorité parentale ou à des ques-
tions importantes  concernant les  relations  personnelles  avec 
l’enfant. 
3 Le curateur peut faire des propositions et agir en justice. 
Art. 314b306 
1
Lorsque l’enfant est placé dans une institution  fermée ou dans  un 
établissement  psychiatrique,  les  dispositions  de  la  protection  de 
l’adulte sur le placement à des fins d’assistance sont applicables par 
analogie. 
2 Si l’enfant est capable de discernement, il peut lui-même en appeler 
au juge contre la décision de placement. 
304 
Introduit par le ch. II de la LF du 6 oct. 1978 (RO 1980 31; FF 1977 III 1). Nouvelle 
teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des personnes 
et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725; FF 2006 6635). 
305
Introduit par le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des personnes 
et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725; FF 2006 6635). 
306
Introduit par le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des personnes 
et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725; FF 2006 6635). 
2. Audition de 
l’enfant 
3. Représenta-
tion de l’enfant 
4. Placement 
dans une 
institution 
fermée ou dans 
un établissement 
psychiatrique 
ue 
C# PDF Text Extract Library: extract text content from PDF file in
Ability to extract highlighted text out of PDF control provides text extraction from PDF images and image extracting PDF text to another PDF file, TXT and SVG
extract image from pdf online; pdf image extractor
VB.NET PDF Text Extract Library: extract text content from PDF
Extract highlighted text out of PDF document. control provides text extraction from PDF images and image extracting PDF text to another PDF file, and other
pdf image extractor online; extract pictures from pdf
Code civil 
93 
210 
Art. 315
307
1 Les mesures de protection de l’enfant sont ordonnées par l’autorité 
de protection de l’enfant du domicile de l’enfant.
309
2 Lorsque l’enfant vit chez des parents nourriciers ou, d’une autre 
manière, hors de la communauté familiale des père et mère, ou lors-
qu’il y a péril en la demeure, les autorités du lieu où se trouve l’enfant 
sont également compétentes. 
3 Lorsque cette autorité ordonne une mesure de protection de l’enfant, 
elle en avise l’autorité du domicile. 
Art. 315a310 
1 Le juge chargé de régler les relations des père et mère avec l’enfant 
selon les dispositions régissant le divorce ou la protection de l’union 
conjugale prend également les mesures nécessaires à la protection de 
ce dernier et charge l’autorité de protection de l’enfant de leur exécu-
tion.311 
2 Le juge peut aussi modifier, en fonction des circonstances, les mesu-
res de protection de l’enfant qui ont déjà été prises.  
3 L’autorité de protection de l’enfant demeure toutefois compétente 
pour:312 
1.  poursuivre une procédure de protection de l’enfant introduite 
avant la procédure judiciaire; 
2.  prendre les mesures immédiatement nécessaires à la protection 
de l’enfant lorsqu’il est probable que le juge ne pourra pas les 
prendre à temps. 
307 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
308
Nouvelle teneur selon le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 2000 (RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
309 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
310 Introduit par le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 1 er janv. 1978 
(RO 1977 237; FF 1974 II 1). Nouvelle teneur selon le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, en 
vigueur depuis le 1
er
janv. 2000 (RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
311 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
312 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
VII. For et 
compétence 
1. En général
l
308
2. Dans une 
procédure 
matrimoniale 
a. Compétence 
du juge 
VB.NET PDF File Compress Library: Compress reduce PDF size in vb.
Reduce image resources: Since images are usually or large size, images size reducing can help to reduce PDF file size effectively.
online pdf image extractor; how to extract pictures from pdf files
C# PDF File Compress Library: Compress reduce PDF size in C#.net
Reduce image resources: Since images are usually or large size, images size reducing can help to reduce PDF file size effectively.
extract pdf pages to jpg; extract images from pdf files
Code civil 
94 
210 
Art. 315b
313
1 Le juge est compétent pour modifier les mesures judiciaires relatives 
à l’attribution et à la protection des enfants: 
1.  dans la procédure de divorce; 
2.  dans la procédure en modification du jugement de divorce, se-
lon les dispositions régissant le divorce; 
3.  dans la procédure en modification des mesures protectrices de 
l’union  conjugale;  les  dispositions  qui  régissent  le  divorce 
s’appliquent par analogie. 
2 Dans les autres cas, l’autorité de protection de l’enfant est compé-
tente.
314
Art. 316
315
1 Le placement d’enfants auprès de parents nourriciers est soumis à 
l’autorisation et à la surveillance de l’autorité de protection de l’enfant 
ou d’un autre office du domicile des parents nourriciers, désigné par le 
droit cantonal. 
1bis Lorsqu’un enfant est placé en vue de son adoption, une autorité 
cantonale unique est compétente.316 
2 Le Conseil fédéral édicte des prescriptions d’exécution. 
Art. 317317 
Les cantons assurent, par des dispositions appropriées, une collabora-
tion efficace des autorités et services chargés des mesures de droit civil 
pour la protection de l’enfance, du droit pénal des mineurs et d’autres 
formes d’aide à la jeunesse. 
313 Introduit par le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, en vigueur depuis le 1 er janv. 2000 
(RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
314
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
315 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
316
Introduit par le ch. 2 de l’annexe à la LF du 22 juin 2001 relative à la Conv. de La Haye 
sur l’adoption et aux mesures de protection de l’enfant en cas d’adoption internationale, en 
vigueur depuis le 1er janv. 2003 (RO 2002 3988; FF 1999 5129). 
317 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
b. Modification 
des mesures 
judiciaires 
VIII. Surveil-
lance des enfants 
placés chez des 
parents nourri-
ciers 
IX. Collabora-
tion dans la 
protection de la 
jeunesse 
VB.NET PDF File Merge Library: Merge, append PDF files in vb.net
VB.NET Components to combine various scanned images to PDF, such as tiff, jpg, png, gif, bmp, etc. Append one PDF file to the end of another one in VB.NET.
extract image from pdf file; extract image from pdf in
C# PDF File Merge Library: Merge, append PDF files in C#.net, ASP.
Combine scanned images to PDF, such as tiff, jpg, png, gif, bmp, etc. Merge Microsoft Office Word, Excel and PowerPoint data to PDF form. Append one PDF file to
some pdf image extractor; some pdf image extract
Code civil 
95 
210 
Chapitre IV: Des biens des enfants
318
Art. 318
319
1 Les père et mère administrent les biens de l’enfant aussi longtemps 
qu’ils ont l’autorité parentale. 
2 En cas de décès de l’un des parents, le parent survivant est tenu de 
remettre un inventaire des biens de l’enfant à l’autorité de protection 
de l’enfant.320 
3
Lorsque l’autorité de protection de l’enfant le juge opportun au vu du 
genre ou de l’importance des biens de l’enfant et de la situation per-
sonnelle des père et mère, elle ordonne l’établissement d’un inventaire 
ou la remise périodique de comptes et de rapports.
321
Art. 319
322
1 Les père et mère peuvent utiliser les revenus des biens de l’enfant 
pour son entretien, son éducation et sa formation et, dans la mesure où 
cela est équitable, pour les besoins du ménage. 
2
Le surplus passe dans les biens de l’enfant. 
Art. 320
323
1 Les versements en capital, dommages-intérêts et autres prestations 
semblables peuvent être utilisés par tranches pour l’entretien de l’en-
fant, autant que les besoins courants l’exigent. 
2
Lorsque cela est nécessaire pour subvenir à l’entretien, à l’éducation 
ou à la formation de l’enfant, l’autorité de protection de l’enfant peut 
permettre aux père et mère de prélever sur les autres biens de l’enfant 
la contribution qu’elle fixera. 
318 
Introduit par le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 1
er
janv. 1978 
(RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
319 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
320
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
321
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
322 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
323 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
A. Administra-
tion 
B. Utilisation des 
revenus 
C. Prélèvements 
sur les biens de 
l’enfant 
VB.NET PDF Page Extract Library: copy, paste, cut PDF pages in vb.
Dim outputFilePath As String = Program.RootPath + "\\" 1.pdf" newDoc.Save( outputFilePath). VB.NET: Extract All Images from PDF Document.
extract images from pdf acrobat; how to extract images from pdf file
C# PDF File Split Library: Split, seperate PDF into multiple files
Application. Best and professional adobe PDF file splitting SDK for Visual Studio .NET. outputOps); Divide PDF File into Two Using C#.
extract image from pdf using; how to extract images from pdf files
Code civil 
96 
210 
Art. 321
324
1 Les père et mère ne peuvent pas disposer des revenus des libéralités 
faites à l’enfant pour que le montant en soit placé à intérêt ou sur car-
net d’épargne ou sous la condition expresse que les père et mère ne les 
utiliseront pas. 
2 Ces libéralités ne sont soustraites à l’administration des père et mère 
que si le disposant l’a expressément ordonné lorsqu’il les a faites. 
Art. 322325 
1 La réserve de l’enfant peut aussi, par disposition pour cause de mort, 
être soustraite à l’administration des père et mère. 
2 Si le disposant remet l’administration à un tiers, l’autorité de protec-
tion de l’enfant peut astreindre celui-ci à présenter périodiquement un 
rapport et des comptes. 
Art. 323
326
1 L’enfant a l’administration et la jouissance du produit de son travail 
et de ceux de ses biens que les père et mère lui remettent pour exercer 
une profession ou une industrie. 
2
Lorsque l’enfant vit en ménage commun avec ses père et mère, ceux-
ci peuvent exiger qu’il contribue équitablement à son entretien. 
Art. 324327 
1
Si  une  administration  diligente  n’est  pas  suffisamment  assurée, 
l’autorité de protection de l’enfant prend les mesures nécessaires pour 
protéger les biens de l’enfant. 
2 Elle peut, en particulier, donner des instructions concernant l’admi-
nistration et, lorsque les comptes et le rapport périodiques ne suffisent 
pas, exiger une consignation ou des sûretés. 
3 Pour la procédure, le for et la compétence, les dispositions sur la 
protection de l’enfant sont applicables par analogie. 
324 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
325 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
326 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
327 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
D. Biens libérés 
I. Biens remis 
par stipulation 
II. Réserve 
héréditaire 
III. Produit du 
travail, fonds 
professionnel 
E. Protection des 
biens de l’enfant 
I. Mesures 
protectrices 
Code civil 
97 
210 
Art. 325
328
1 S’il n’y a pas d’autre façon d’empêcher que les biens de l’enfant 
soient  mis  en  péril,  l’autorité  de  protection  de  l’enfant  en  confie 
l’administration à un curateur. 
2
L’autorité de protection de l’enfant agit de même lorsque les biens de 
l’enfant qui ne sont pas administrés par les père et mère sont mis en 
péril. 
3 S’il est à craindre que les revenus des biens de l’enfant ou les mon-
tants prélevés sur ces biens ne soient pas utilisés conformément à la 
loi,  l’autorité  de  protection  de  l’enfant  peut  également  en  confier 
l’administration à un curateur. 
Art. 326329 
Dès que l’autorité parentale ou l’administration des père et mère prend 
fin, les biens sont remis, selon un décompte final, à l’enfant majeur ou 
à son représentant légal. 
Art. 327330 
1 Les père et mère répondent, de la même manière qu’un mandataire, 
de la restitution des biens de l’enfant. 
2 Ils doivent le prix de vente des biens aliénés de bonne foi. 
3
Ils ne sont tenus à aucune  indemnité pour les  prélèvements qu’ils 
étaient en droit de faire pour l’enfant ou pour le ménage. 
Chapitre V:
331
Des mineurs sous tutelle 
Art. 327a 
L’autorité de protection de l’enfant nomme un tuteur lorsque l’enfant 
n’est pas soumis à l’autorité parentale. 
Art. 327b 
Le statut juridique de l’enfant sous tutelle est le même que celui de 
l’enfant soumis à l’autorité parentale. 
328 Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
329
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
330 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
331
Introduit par le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des personnes 
et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725; FF 2006 6635). 
II. Retrait de 
l’administration 
F. Fin de 
l’administration 
I. Restitution 
II. Responsa-
bilité 
A. Principe 
B. Statut 
juridique 
I. De l’enfant 
Code civil 
98 
210 
Art. 327c 
1 Le tuteur a les mêmes droits que les parents. 
2 Les dispositions de la protection de l’adulte, notamment celles sur la 
nomination du  curateur, l’exercice  de la curatelle et le concours de 
l’autorité de protection de l’adulte sont applicables par analogie. 
3 Lorsque l’enfant est placé dans une institution fermée ou dans un 
établissement  psychiatrique,  les  dispositions  de  la  protection  de 
l’adulte sur le placement à des fins d’assistance sont applicables par 
analogie. 
Titre neuvième: De la famille 
Chapitre I: De la dette alimentaire 
Art. 328
332
1 Chacun, pour autant qu’il vive dans l’aisance, est tenu de fournir des 
aliments à ses parents en ligne directe ascendante et descendante, lors-
que, à défaut de cette assistance, ils tomberaient dans le besoin. 
2
L’obligation d’entretien des père et mère et du conjoint ou du parte-
naire enregistré est réservée.333 
Art. 329 
1
L’action alimentaire est intentée contre les débiteurs dans l’ordre de 
leurs droits de succession; elle tend aux prestations nécessaires à l’en-
tretien du demandeur et compatibles avec les ressources de l’autre par-
tie. 
2 Si en raison de circonstances particulières, il paraît inéquitable d’exi-
ger d’un débiteur qu’il s’acquitte de ses obligations, le juge peut ré-
duire ou supprimer la dette alimentaire.334 
3
Les  dispositions  concernant  l’action  alimentaire  de  l’enfant  et  le 
transfert de son droit à l’entretien à la collectivité publique sont appli-
cables par analogie.335 
332 
Nouvelle teneur selon le ch. I 4 de la LF du 26 juin 1998, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 2000 (RO 1999 1118; FF 1996 I 1). 
333 Nouvelle teneur selon le ch. 8 de l’annexe à la LF du 18 juin 2004 sur le partenariat, en 
vigueur depuis le 1
er
janv. 2007 (RO 2005 5685; FF 2003 1192). 
334 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1er janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
335 
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 25 juin 1976, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1978 (RO 1977 237; FF 1974 II 1). 
II. Du tuteur 
A. Débiteurs 
B. Demande 
d’aliments 
Code civil 
99 
210 
Art. 330 
1 L’enfant trouvé est entretenu par la commune dans laquelle il a été 
incorporé. 
2 Lorsque son origine vient à être constatée, la commune peut exiger 
de ceux des parents qui lui doivent des aliments et, subsidiairement, de 
la  corporation  publique  tenue  de  l’assister,  le  remboursement  des 
dépenses faites pour son entretien. 
Chapitre II: De l’autorité domestique 
Art. 331 
1
L’autorité domestique sur les personnes vivant en ménage commun 
appartient à celui qui est le chef de la famille en vertu de la loi, d’un 
contrat ou de l’usage. 
2 Cette autorité s’étend sur tous ceux qui font ménage commun en qua-
lité de parents ou d’alliés, ou aux termes d’un contrat individuel de tra-
vail en qualité de travailleurs ou dans une qualité analogue.
336
Art. 332 
1 Les personnes vivant en ménage commun sont soumises à l’ordre de 
la maison, qui doit être établi de manière à tenir équitablement compte 
des intérêts de chacun. 
2
Elles  jouissent,  en  particulier, de la liberté qui leur est  nécessaire 
pour leur éducation, leur profession ou leurs besoins religieux. 
3
Le chef de  famille veille à la conservation et à la sûreté de leurs 
effets avec la même diligence que s’il s’agissait des siens propres. 
Art. 333 
1
Le  chef  de  la famille  est  responsable  du dommage causé  par  les 
mineurs, par les personnes sous curatelle de portée générale ou par les 
personnes atteintes d’une déficience mentale ou de troubles psychiques 
placés sous son autorité, à moins qu’il ne justifie les avoir surveillés de 
la  manière  usitée  et  avec  l’attention  commandée  par  les  circons-
tances.338 
336 Nouvelle teneur selon le ch. II art. 2 ch. 2 de la LF du 25 juin 1971, en vigueur depuis le 
1
er
janv. 1972 (RO 1971 1461; FF 1967 II 249). 
337 
Dans les textes allemand «Hausordnung und Fürsorge» et italien «ordine interno et cura». 
338 Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1
er
janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
C. Entretien des 
enfants trouvés 
A. Conditions 
B. Effets 
I. Ordre 
intérieur
337
II. Respon-
sabilité 
Code civil 
100 
210 
2
Il est tenu de pourvoir à ce que les personnes de la maison atteintes 
d’une déficience mentale ou de troubles psychiques ne s’exposent pas 
ni n’exposent autrui à péril ou dommage.339 
3 Il s’adresse au besoin à l’autorité compétente pour provoquer les 
mesures nécessaires. 
Art. 334340 
1 Les enfants ou petits-enfants majeurs qui vivent en ménage commun 
avec leurs parents ou grands-parents et leur consacrent leur travail ou 
leurs revenus ont droit de ce chef à une indemnité équitable. 
2 En cas de contestation, le juge décide du montant, de la garantie et 
des modalités du paiement de cette indemnité. 
Art. 334
bis 341
1 L’indemnité équitable due aux enfants ou aux petits-enfants peut être 
réclamée dès le décès du bénéficiaire des prestations correspondantes. 
2 Elle peut être réclamée déjà du vivant du débiteur lorsqu’une saisie 
ou une faillite est prononcée contre lui, lorsque le ménage commun 
qu’il formait avec le créancier prend fin ou lorsque l’entreprise passe 
en d’autres mains. 
3 Elle est imprescriptible, mais elle doit être réclamée au plus tard lors 
du partage de la succession du débiteur. 
Chapitre III: Des biens de famille 
Art. 335 
1
Des  fondations  de  famille  peuvent  être  créées conformément  aux 
règles du droit des personnes ou des successions; elles seront destinées 
au paiement des frais d’éducation, d’établissement et d’assistance des 
membres de la famille ou à des buts analogues. 
2 La constitution de fidéicommis de famille est prohibée. 
339
Nouvelle teneur selon le ch. I 2 de la LF du 19 déc. 2008 (Protection de l’adulte, droit des 
personnes et droit de la filiation), en vigueur depuis le 1er janv. 2013 (RO 2011 725;  
FF 2006 6635). 
340 
Nouvelle teneur selon le ch. I 1 de la LF du 6 oct. 1972, en vigueur depuis le 15 fév. 1973 
(RO 1973 93; FF 1970 I 813, 1971 I 753). 
341 
Introduit par le ch. I 1 de la LF du 6 oct. 1972, en vigueur depuis le 15 fév. 1973 
(RO 1973 93; FF 1970 I 813, 1971 I 753). 
III. Créance des 
enfants et 
petits-enfants 
1. Conditions 
2. Réclamation 
A. Fondations de 
famille 
Documents you may be interested
Documents you may be interested