mvc open pdf in new tab : Extract images from pdf files without using copy and paste control Library system azure asp.net html console CIMA_Code_assurances10-part994

www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
101/127
et  218 ;  ces  écritures  sont  contre-passées  à 
l’ouverture de l’exercice suivant. 
Lorsque des immobilisations sortent de l’actif, la 
différence  entre  la  valeur  d’actif  diminuée  des 
amortissements et le prix de cession constitue un 
profit ou une perte par réalisation qui s’inscrit aux 
comptes 840 ou 845. 
22.  Immobilisations  en  cours  dans  le  pays 
concerné 
Ce compte a pour objet de faire apparaître la valeur 
des immobilisations non terminées. 
23. Valeurs mobilières et titres assimilés déte-
nus dans le pays concerné, affectables à la re-
présentation des engagements réglementés, ap-
partenant à l’entreprise  et  conservés  par elle 
(autres que les titres de participation). 
Les valeurs mobilières et les parts de fonds com-
muns de placement qui par leur nature peuvent re-
présenter les engagements réglementés, en confor-
mité avec la réglementation en vigueur, et qui ne 
sont pas inscrites aux comptes 25, 26 ou 28, sont 
comptabilisées en 23. Ces titres y figurent même si 
l’entreprise n’en a pas besoin en totalité pour repré-
senter ses engagements réglementés ou si leur mon-
tant excède les limitations prévues par la réglemen-
tation. 
Les frais accessoires d’achat (impôts, courtage et 
commissions) ne sont pas compris dans la valeur 
d’actif, mais portés au débit du compte 675. 
Le montant versé sur le prix de souscription ou le 
prix d’achat d’un titre non entièrement libéré est 
seul porté au compte 23. 
Dans chaque rubrique les titres sont classés dans 
l’ordre de la cote des agents de change. 
Le compte 239 « Provisions pour dépréciation de 
valeurs  mobilières »  (de  même  que  les  comptes 
259, 26309 et 289) enregistre toutes les différences 
entre le prix de revient et l’estimation inférieure, en 
particulier sur titres non cotés. 
25. Titres de participation détenus dans le pays 
concerné 
On considère qu’une entreprise détient une partici-
pation dans une autre lorsqu’elle en possède une 
fraction au moins égale à 10 %. 
Le compte 254 enregistre les parts possédées par 
l’entreprise dans des organismes non commerciaux. 
Le montant des versements restant à effectuer sur 
titres non entièrement libérés est porté simultané-
ment au débit des comptes 256 et 257 et au crédit 
du compte 4615. 
26.  Dépôts  et  cautionnement  dans  le  pays 
concerné 
Sont inscrites aux comptes 26303, 26304 ou 26305 
les  valeurs  qui,  si  elles  étaient  conservées  par 
l’entreprise, figureraient respectivement aux comp-
tes 23, 24 ou 25. 
27. Valeurs garantissant les engagements en-
vers  des  institutions  de  prévoyance  ou  cou-
vrant  les  fonds  de  placement  gérés  par 
l’entreprise. 
Lorsque la convention avec les institutions de pré-
voyance prévoit que les titres seront immatriculés 
au  nom  de  l’entreprise  d’assurance  prêtant  son 
concours, les fonds versés par les institutions en 
vue de l’achat de ces valeurs sont comptabilisées au 
crédit du compte 27 ; les sommes reversées passent 
au débit de ce même compte. Le compte 27 enre-
gistre les mouvements de ce portefeuille spécial de 
titres : il est débité du prix des titres y entrant et 
crédité du prix des titres qui en sortent. 
28. Valeurs immobilisées à l’étranger 
Classe 3.- - Comptes de provisions techniques 
La classe 3 est, dans le présent plan, réservée aux 
provisions techniques, c’est-à-dire aux charges pré-
visibles  qui  concernent  l’exécution  des  contrats 
passés entre l’entreprise et les assurés. Elle enregis-
tre également  les engagements envers les institu-
tions de prévoyance ou ceux relatifs aux fonds de 
placements gérés par l’entreprise. 
32.  Provisions  techniques  des  opérations 
d’assurance directe dommages, RC et risques 
divers dans le pays concerné 
Au compte 3200 sont enregistrées les primes émi-
ses  relatives  à  des  échéances  appartenant  à  des 
exercices postérieurs. 
35.  Provisions  techniques  des  acceptations 
dans le pays concerné 
Le  compte  355  reçoit  notamment  les  écritures 
d’attente destinées à compenser provisoirement les 
Extract images from pdf files without using copy and paste - Select, copy, paste PDF images in C#.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
how to extract images from pdf; pdf image extractor c#
Extract images from pdf files without using copy and paste - VB.NET PDF Image Extract Library: Select, copy, paste PDF images in vb.net, ASP.NET, MVC, Ajax, WinForms, WPF
Support PDF Image Extraction from a Page, a Region on a Page, and PDF Document
extract photos pdf; extract text from pdf image
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
102/127
comptes des acceptations lorsque ceux-ci sont in-
complets  et  à  provisionner  les  pertes  prévisibles 
lorsque  le  réassureur  n’est  pas  en  possession  de 
tous les comptes. 
Classe 4.- - Comptes de tiers 
Les comptes de la classe 4 enregistrent les opéra-
tions  concernant  les  relations  avec  les  tiers  (à 
l’exception de celles prévues en classe 3) et, par 
extension, les écritures de régularisation des char-
ges et produits. 
40. Réassureurs, cédants coassureurs 
Les comptes divisionnaires 400 à 403 donnent lieu 
à l’ouverture pour chaque réassureur, dans chaque 
monnaie du traité, d’un compte destiné à enregis-
trer en cours d’exercice toutes les opérations qui se 
présentent ; l’entreprise ouvre à cet effet les comp-
tes 4002, 4003..., jusqu’à 4038 et 4039 ; si le nom-
bre des comptes ainsi disponible est insuffisant, il 
sera créé des comptes à cinq chiffres (de 40020 et 
40021 à 40398 et 40399) ou à six chiffres. En fin 
d’exercice, il est tiré le solde pour chaque réassu-
reur par monnaie et ce solde ressort aux comptes 
4000 et 4001 selon qu’il est débiteur ou créditeur. 
Les  comptes  404 à 408  fonctionnent de manière 
analogue. 
41. Agents, assurés et courtiers 
Le compte 410 correspond aux comptes avec les 
agents et courtiers au sens normal du terme. En vue 
de déterminer les primes arriérées, il fait à la clô-
ture  de  l’exercice  l’objet  d’une  ventilation  au 
compte 411 entre les divers éléments des primes à 
encaisser  et  les  soldes  espèces ;  ce  compte  411 
n’est donc qu’un compte d’inventaire. 
Le  compte  412  enregistre  les  opérations 
d’assurance ne passant pas par un agent ou un cour-
tier et ne donnant pas lieu à commission. Les assu-
rés sont débités des quittances qui leur sont présen-
tées et crédités de leurs paiements. 
Les comptes 413 et 414 enregistrent les opérations 
autres que les opérations courantes d’assurance (par 
exemple les prêts aux agents...). 
Le compte 419 enregistre les provisions pour dé-
préciation autres que la provision pour annulations 
de primes qui figure en classe 3. 
43. Etat 
Les opérations à inscrire au compte 43 sont celles 
faites avec l’Etat considéré en tant que puissance 
publique. 
Le compte 432 reçoit provisoirement les sommes 
versées à l’entreprise par l’Etat et dont le caractère 
de prêt ou de subvention n’est pas encore établi : ce 
compte  doit  être  normalement  soldé  en  fin 
d’exercice. 
Au compte 433, les parts dont il s’agit sont les ti-
tres  créés  par  les  sociétés  nationalisées 
d’assurance ; les parts amorties ont été remboursées 
aux porteurs par l’entreprise qui doit en récupérer 
le montant. 
Les impôts et  taxes  à  porter, le  cas  échéant, au 
compte 436 comprennent non seulement les impôts 
et taxes d’Etat proprement dits, mais aussi les im-
pôts et  taxes perçus pour le compte des départe-
ments et des communes. 
45. Filiales ou société mère 
Les filiales proprement dites comprennent les so-
ciétés  dont  l’entreprise  détient  50 %  ou  plus  du 
capital. 
46. Débiteurs et créditeurs divers 
Le  compte  465  « Créances  sur  des  organismes 
d’assurance  en  raison  d’avances  aux  assurés » 
fonctionne de la manière suivante : 
Lorsqu’en assurance des véhicules terrestres à mo-
teur le contrat ne couvre pas les dommages subis 
mais qu’une garantie de protection juridique pré-
voit que l’assuré bénéficiera de la part de son assu-
reur  d’un  paiement  avant  l’exercice  du  recours, 
paiement et recours sont respectivement comptabi-
lisés au débit des sous-comptes 6020 et 6026 et au 
crédit du sous-compte 6029. 
Lorsqu’en  l’absence  d’une  telle  disposition  du 
contrat  un  système  analogue  de  règlement  fonc-
tionne néanmoins en vertu d’un accord entre entre-
prises, le compte 465 est en cours d’année débité 
des sommes payées dans ces conditions et crédité 
de celles récupérées ; il est en fin d’exercice crédité 
des  sommes  non  récupérables  par  le  débit  des 
comptes 6020 et 6026. 
47 et 48. Comptes de régularisation 
Ces comptes sont utilisés pour répartir les charges 
et les produits dans le temps, de manière à rattacher 
à un exercice déterminé toutes les charges et tous 
C# PDF File Merge Library: Merge, append PDF files in C#.net, ASP.
Combine scanned images to PDF, such as tiff functions can be implemented independently, without using any Adobe to easily merge and append PDF files with mature
extract text from image pdf file; how to extract images from pdf file
C# PDF Convert to Images SDK: Convert PDF to png, gif images in C#
Turn multipage PDF file into single image files respectively in .NET framework. Description: Convert all the PDF pages to target format images and output
extract pictures pdf; extract images pdf
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
103/127
les produits le concernant effectivement et ceux-là 
seulement. 
Dans le compte 470 sont compris notamment les 
intérêts courus et non échus sur emprunts contrac-
tés par l’entreprise, ainsi que le montant des droits 
acquis par le personnel à la clôture de l’exercice au 
titre des congés payés. 
Les  comptes  470  et  480  sont  à  subdiviser  dans 
l’ordre des charges figurant aux comptes 61 à 64, 
66, 67 et 69. 
Le compte 475 est crédité des sommes correspon-
dant à des produits perçus ou comptabilisés avant 
que les prestations et fournitures les justifiant aient 
été effectuées ou fournies. 
Le compte 485 est débité en fin d’exercice par le 
crédit des comptes 76, 77, 796 et 797 des produits 
acquis à l’entreprise mais dont le montant, non dé-
finitivement arrêté, n’a pas encore été inscrit à un 
compte débiteur de la classe 4. 
49. Comptes d’attente et à régulariser 
Les  opérations  qui  ne  peuvent  être  imputées  de 
façon certaine à un compte déterminé au moment 
où elles doivent être enregistrées ou qui exigent une 
information complémentaire sont inscrites provisoi-
rement en 49. Ce procédé ne doit être utilisé qu’à 
titre exceptionnel. 
Sauf impossibilité, les opérations inscrites dans ce 
compte sont reclassées en fin d’exercice parmi les 
comptes figurant au modèle du bilan, et le compte 
49 ne figure pas, en principe, au bilan. Si le reclas-
sement ne peut pas être effectué, il n’est pas établi 
de compensation entre les soldes créditeurs et les 
soldes débiteurs des comptes, qui doivent apparaî-
tre au bilan. 
Classe 5.- - Comptes financiers 
Les  comptes  financiers  enregistrent  les  mouve-
ments  de  valeurs  en  espèces,  chèques,  effets  de 
commerce, coupons, les opérations faites avec les 
banques,  agents  de  change,  etc.  Ils  comprennent 
également les emprunts à court terme, ainsi que les 
titres de placement non susceptibles d’être admis 
en représentation des provisions techniques et qui, 
de ce fait, ne présentent pas en théorie cette perma-
nence, cette stabilité, qui sont un des caractères des 
placements, admis en représentation et constituant 
la classe 2. 
50. Emprunts à moins d’un an 
Ces comptes enregistrent  les  emprunts  contractés 
par l’entreprise dont on est sûr, à l’origine, qu’ils 
sont fait ou consentis pour une durée inférieure à 
un an. 
51. Prêts non affectables à la représentation des 
engagements réglementés 
Sont notamment affectés au compte 518 les prêts 
participatifs non garantis. 
55. Titres de placements non énumérés précé-
demment 
Ces titres sont ceux qui ne peuvent être affectés ni 
aux comptes 25 ou 285 parce qu’ils ne sont pas des 
titres de participation, ni aux comptes 23 ou 283 
parce qu’ils ne sont pas susceptibles d’être admis 
en représentation des provisions techniques. 
Les règles à suivre pour leur comptabilisation et à 
constitution  de  la  provision  pour  dépréciation 
(compte 559) sont analogues à celles déjà prévues 
pour les immobilisations faisant l’objet des comp-
tes 21 à 28. 
59. Virements internes 
Ce sont des comptes de passage utilisés pour comp-
tabiliser commodément des opérations appelées à 
finalement se solder. 
Classe 6.- - Comptes de charges par nature 
La classe 6 groupe les comptes destinés à enregis-
trer les charges d’exploitation technique et générale 
supportées en cours d’exercice (à l’exclusion toute-
fois  de  la  reprise  des  anciennes  provisions  pour 
prestations et de la constitution des nouvelles qui 
passent directement au compte d’exploitation 80). 
60. Prestations dans le pays concerné 
Le compte 601 « prestations échues » est réservé 
aux entreprises pratiquant les opérations définies au 
1 de l’article 300 . (En capitalisation, les capitaux 
sortant aux tirages garantis sont comptabilisés au 
compte 6010).  Les participations attribuées avant 
détermination  des  résultats  de  l’exercice  passent 
par  le  compte  6015,  qu’elles  soient  à  distribuer 
immédiatement, à incorporer à la provision mathé-
matique ou à verser à la provision pour déprécia-
tion  aux  excédents (les participations  éventuelle-
VB.NET PDF Convert to Jpeg SDK: Convert PDF to JPEG images in vb.
& pages edit, C#.NET PDF pages extract, copy, paste, C#.NET can help developers convert standard PDF file to all the content (including both images and texts
extract images from pdf acrobat; extract color image from pdf in c#
VB.NET PDF File Split Library: Split, seperate PDF into multiple
Divide PDF file into multiple files by outputting PDF file size. Independent component for splitting PDF document in preview without using external PDF
extract image from pdf; some pdf image extract
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
104/127
ment allouées sur les bénéfices du compte de pertes 
et profits apparaissent au compte 88). 
Le compte divisionnaire 602 « prestations et frais 
payés (affaires directes) » est réservé aux entrepri-
ses d’assurance dommages qui y portent les som-
mes ayant été effectivement payées, y compris les 
arrérages  avant  constitution  (6020).  Lors  de  la 
constitution d’une rente dont l’entreprise assumera 
la gestion, le compte 6020 « sinistres » est débité 
par le crédit du compte 6021 « capitaux constitutifs 
de rentes » ; les arrérages payés à partir de ce mo-
ment  viennent  au  débit  du  compte  6023 ;  à 
l’inventaire on débite le compte d’exploitation pour 
solder  les  comptes  6020  et  6023  tandis  que  le 
compte  6021  est  soldé  par  le  crédit  du  compte 
d’exploitation. Inversement, si la rente constituée 
fait l’objet d’un rachat, le compte 6024 est débité 
(par le crédit d’un compte de trésorerie). Les frais 
annexes individualisés par dossier de sinistre ou de 
recours  (tels  que  frais  d’expertise,  honoraires 
d’avocats, d’avoués, frais de justice, honoraire mé-
dicaux...) sont comptabilisés au compte 6026. 
61. Frais de personnel dans le pays concerné 
Les frais inscrits à ce compte sont ceux qui sont 
supportés par l’entreprise au titre de la rémunéra-
tion de son personnel et de ses compléments (char-
ges  connexes,  charges  de  Sécurité  sociale,  frais 
pour oeuvres sociales). Ils ne comprennent pas les 
commissions ou courtages alloués au personnel, qui 
trouvent leur place au compte 654. 
Le compte 612 enregistre les rémunérations versées 
aux salariés de l’entreprise affectés à la présenta-
tion des opérations d’assurance. Dans le cas  des 
salariés percevant des rémunérations relevant pour 
partie du compte 610 et pour partie du compte 612, 
il y a lieu de ventiler ces rémunérations entre les 
deux  comptes,  soit  immédiatement,  soit  en  fin 
d’année et, lorsque cette ventilation est impossible, 
de comptabiliser la rémunération dans celui de ces 
comptes  auquel correspond la fonction principale 
de l’intéressé. 
Le compte 613 comprend les indemnités forfaitai-
res allouées au personnel, quels qu’en soient l’objet 
et la durée. 
Les comptes 613, 616, 617 et 618 concernent les 
personnels dont les rémunérations sont enregistrées 
aux comptes 610 et 612. 
Les comptes 61600 et 61620 enregistrent les som-
mes payées en espèces, au titre des congés payés, 
aux  personnes  quittant  l’entreprise.  Ils  reçoivent 
également,  le  cas  échéant,  la  variation,  d’un  31 
décembre à l’autre, du montant des droits acquis 
par le personnel à la clôture de l’exercice au titre 
des congés payés. Ce montant figure alors au passif 
du bilan, dans le compte 470 (charges à payer). 
Les cotisations portées en 617 ne comprennent que 
la part de l’employeur. 
Les autres charges sociales (compte 618) compren-
nent les frais pour oeuvres sociales, à l’exception 
des frais qui, tels le loyer et l’entretien des cantines, 
doivent être portés, en raison même de leur nature, 
dans les autres comptes de la classe 6. 
62. Impôts et taxes dans le pays concerné 
Le compte 62 enregistre tous les impôts et taxes qui 
sont à la charge de l’entreprise, à l’exception : 
 de ceux qui, tel l’impôt sur les bénéfices 
ou l’impôt sur les sociétés, constituent un 
prélèvement sur les bénéfices et sont ins-
crits directement au débit du compte 85 ; 
 de  ceux  qui,  encaissés  sur des  tiers  par 
l’entreprise, doivent être reversés par elle 
et sont enregistrés aux comptes 435 (taxes 
sur  primes  d’assurance),  440  (impôts  et 
taxes  recouvrables  sur  les  actionnaires), 
4602 et 4605 (impôts et taxes recouvrables 
sur  les  obligataires  ou  porteurs  de  parts 
bénéficiaires)? ; 
 des rappels d’impôts concernant les exer-
cices antérieurs qui sont portés au compte 
8202 ; 
 des pénalités et amendes fiscales, frais ex-
ceptionnels qui doivent être enregistrés au 
compte 844. 
63. Travaux, fournitures et services extérieurs 
dans le pays concerné 
Le compte 63 enregistre les frais payés à des tiers, 
à l’exclusion des frais de transports et de déplace-
ments qui sont inscrits au compte 64 et des frais de 
gestion qui sont portés au compte 66. 
Au  compte  631,  la  distinction  entre  les  frais 
d’entretien et les frais de réparation ne s’opère à 
l’intérieur du compte 631 que dans la mesure du 
possible ;  en  cas d’impossibilité  de cette  distinc-
tion, le regroupement se fait sur l’intitulé « entre-
tien ». A ce compte figurent les charges incombant 
à l’occupant de l’immeuble (même quand la société 
est propriétaire de l’immeuble dans lequel elle est 
installée). 
VB.NET PDF File Merge Library: Merge, append PDF files in vb.net
Merge two or several separate PDF files together and into one PDF VB.NET Components to combine various scanned images to PDF Merge PDF without size limitation.
how to extract images from pdf files; extract images from pdf online
C# PDF Convert to Word SDK: Convert PDF to Word library in C#.net
of target PDF document, keeps the elements (like images, tables and this situation, you need to convert PDF document to some easily editable files like Word
some pdf image extractor; how to extract text from pdf image file
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
105/127
Le compte 632 enregistre les frais payés aux tiers 
qui sont chargés par l’entreprise d’effectuer pour 
son compte des opérations ayant pour objet la fa-
brication de produits ou la fourniture de services. 
Les dépenses d’achat du petit matériel, qui doit être 
renouvelé périodiquement, sont portées au débit du 
compte 633. 
Au compte 637 sont portés des honoraires tels que 
ceux versés aux conseillers fiscaux, avocats, archi-
tectes, commissaires aux comptes, experts du comi-
té d’entreprise... 
64. Transports  et  déplacements  dans  le  pays 
concerné 
Le compte 64 enregistre tous les frais de transports 
et de déplacements, y compris ceux concernant les 
transports  de  matériel  et  d’archives,  que 
l’entreprise n’assure pas par ses propres moyens. 
Lorsque l’entreprise assure ces transports par ses 
propres moyens, les charges figurent dans les pos-
tes correspondants : salaires, entretien et réparation 
du matériel, etc. 
65. Commissions dans le pays concerné 
Le compte 65 enregistre, d’une part, les rémunéra-
tions  de  toute  natures  allouées  aux  courtiers 
d’assurance et aux agents généraux d’assurance au 
titre des services rendus par eux à l’entreprise (à 
l’exception  de  ceux concernant  l’exercice  de  re-
cours) et, d’autre part, les sommes versées aux au-
tres  mandataires  de  l’entreprise  en  rémunération 
des services rendus par eux dans la présentation des 
opérations  d’assurance  ou  à  des  salariés  de 
l’entreprise au titre de commissions occasionnelles. 
66.  Frais  divers  de  gestion  dans  le  pays 
concerné 
Le compte 668 enregistre à son débit, par le crédit 
des comptes intéressés à la classe 4 ou de la classe 
5, les subventions accordées par l’entreprise lors-
que, eu égard à leur périodicité ou à leur nature, ces 
subventions peuvent être considérées comme res-
sortissant à la gestion normale. 
67. Frais financiers dans le pays concerné 
Par analogie avec les intérêts des emprunts obliga-
taires, le montant minimal de  la  répartition servi 
aux parts bénéficiaires est porté au compte 6700. 
L’excédent figure au compte 88 dans les « autres 
répartitions ». 
Le compte 673 est débité des escomptes dont béné-
ficient les assurés (notamment en assurance mari-
time)  lorsque  les  primes  stipulées  payables  par 
quarts sont en fait acquittées en un seul versement. 
Le  compte  675  enregistre  les  frais  accessoires 
d’achat  (impôts,  courtages  et  commissions)  des 
titres de participation et de placement dans le pays 
concerné (il en est de même pour le compte 6975 
en  ce  qui  concerne  les  valeurs  détenues  à 
l’étranger). 
Le compte 677 comprend notamment les charges 
d’intérêts résultant  de  la  garantie donnée par les 
entreprises  d’assurance  aux  institutions  de  pré-
voyance. 
Charges payées ou comptabilisées d’avance - 
Charges à payer 
Les  comptes  61  à 64,  66  et  67,  enregistrant  les 
charges au fur et à mesure qu’elles se produisent, 
n’indiquent pas le montant exact des charges qui se 
rapportent à l’exercice : ils comprennent des char-
ges  engagées  pendant  cet  exercice,  mais  qui 
concernent des exercices postérieurs ; ils ne com-
prennent pas, par contre, les charges qui, se rappor-
tant à l’exercice considéré, ne seront enregistrées 
qu’au cours d’un exercice ultérieur. 
Pour rétablir dans les  comptes  de  la classe  6  le 
montant  exact  des  charges  se  rapportant  à 
l’exercice, ces comptes doivent être régularisés à la 
fin de l’exercice, par le débit du compte 480 et par 
le crédit du compte 470. 
A  l’ouverture  de l’exercice  suivant, les  écritures 
passées  à  ces  comptes  480  et  470  sont  contre-
passées aux comptes intéressés de la classe 6. Tou-
tefois,  les  entreprises  peuvent  également  débiter 
directement le compte 470 lors du règlement effec-
tif des charges à payer et créditer le compte 480 à 
l’échéance  des charges  payées  ou  comptabilisées 
d’avance. 
Les entreprises qui le jugent opportun peuvent faire 
jouer les comptes 470 et 480 à la fin de chaque 
période  comptable  et  non  pas  seulement  en  fin 
d’exercice. 
68.  Dotation  de  l’exercice  aux  comptes 
d’amortissements  et  de  provisions  dans  le  pays 
concerné 
Ces comptes sont destinés à faire apparaître dans 
les classes 6 les dotations de l’exercice aux comp-
tes d’amortissements, de provisions pour pertes et 
VB.NET PDF Convert to Word SDK: Convert PDF to Word library in vb.
PDF pages can be converted to separate Word files within a PDF content by outputting its texts and images to Word In order to convert PDF document to Word file
how to extract a picture from a pdf; extract images from pdf c#
C# Create PDF from Word Library to convert docx, doc to PDF in C#.
Easy to create searchable and scanned PDF files from Word. Free online Word to PDF converter without email. RasterEdge.XDoc.PDF.dll.
pdf image extractor; extract images from pdf files without using copy and paste
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
106/127
charges  et  de  provisions  pour  dépréciations  des 
éléments de l’actif, lorsque ces provisions concer-
nent  l’exploitation ;  ils ne donnent  lieu qu’à des 
dotations positives. Lorsque la provision antérieu-
rement constituée par dotation aux comptes 685 ou 
689 se révèle trop forte, l’excédent est repris par le 
crédit du compte 828. 
Les  sous-comptes dérivés de 680,  681,  685 sont 
débités par le crédit des comptes d’amortissements 
ou de provisions correspondants dérivés des comp-
tes 20, 21 et 15 ; le compte 689 est débité par le 
crédit des comptes 409, 419, 459 et 469. 
Classe 7.- - Comptes de produits par nature 
En dehors des comptes techniques (comptes 70, 73, 
75  et 79),  les produits  comprennent  les sommes 
reçues ou à recevoir au titre de l’exploitation, et se 
rapportant à l’exercice en cours, soit en contrepartie 
de fournitures de services ou avantages exécutés ou 
fournis  par  l’entreprise,  soit  exceptionnellement 
sans  contrepartie.  Ils  comprennent  également  les 
travaux faits par l’entreprise pour elle-même. 
La classe 7 comprend également, par extension, des 
comptes correcteurs des comptes de charges de la 
classe 6. 
Les comptes de la classe 7 ne comprennent donc 
pas les produits ou les profits qui proviennent de 
subventions  d’équilibre  ou  d’équipement, 
d’opérations  concernant  des  exercices  antérieurs, 
ou présentant un caractère exceptionnel, et qui doi-
vent être portés à l’un des comptes suivants : 822, 
847, 848 ou 849. Les entreprises débitent, les cas 
échéant, chaque compte de produits du montant des 
sommes qui y sont portées et qui sont à inscrire, en 
définitive, au crédit du compte de pertes et profits. 
Ces  écritures  rectificatives  sont  passées,  au  plus 
tard, à la fin de l’exercice. 
70. Primes ou cotisations émises 
Le compte 70 est, lors de l’émission des quittances, 
crédité  du  montant  des  primes  ou  cotisations,  y 
compris les accessoires et coûts de police, mais net 
de taxes d’assurance. 
Les  capitaux  constitutifs  de  rentes  gérées  par 
l’entreprise constituées à la suite d’un sinistre ne 
sont pas comptabilisés en 70 mais sont portés au 
compte 6021. 
71. Subventions d’exploitation reçues 
Figurent à ce compte les subventions d’exploitation 
accordées par l’Etat, les collectivités publiques ou 
les tiers, qui ne sont ni des subventions d’équilibre, 
ni des subventions d’équipement. 
73. Réductions et ristournes de primes 
Le compte 73 enregistre en cours d’année le bonus 
quand il fait l’objet du remboursement d’une partie 
de la prime.  Il est, en fin d’année, soldé par les 
comptes 701 à 706. 
74. Ristournes, rabais et remises obtenus 
Ce compte enregistre les rabais obtenus des four-
nisseurs et dont le montant, non déduit des factures 
d’achat, n’est  connu  qu’après la  comptabilisation 
de ces factures. Il est crédité par le débit des comp-
tes de tiers ou des comptes de trésorerie et soldé en 
fin d’année (en même temps que les produits acces-
soires 76) par le compte d’exploitation 80. 
76. Produits accessoires dans le pays concerné 
Le compte 765 comprend notamment la participa-
tion  reçue  des  organismes  que  les  entreprises 
d’assurance sont autorisées à gérer. 
Le  remboursement  des  charges  supportées  par 
l’entreprise pour le compte d’autres sociétés avec 
lesquelles  elle  a  des  services  communs  vient  au 
crédit des comptes intéressés de la classe 6. 
Pour les placements dont la valeur comptable ne 
comprend pas le prorata d’intérêts courus depuis la 
dernière échéance, les intérêts courus et non échus 
à  l’inventaire  sont  portés  au  crédit  des  sous-
comptes intéressés  du  compte  77  et  au débit du 
sous-compte 4857. A la réouverture des comptes 
après l’inventaire, le sous-compte  4857  est  soldé 
par le débit de ces sous-comptes. 
Les intérêts échus et non encaissés sont portés au 
crédit des sous-comptes intéressés de 77 et au débit 
au compte 545. 
Les lots et primes de remboursement sur valeurs 
mobilières sont à inclure dans le compte 77. 
Dans  les  autres  produits  financiers  (778)  entrent 
notamment au crédit les intérêts qui s’ajoutent aux 
primes, lorsque le tarif étant annuel, les primes ne 
sont, moyennant intérêt, payables que par fractions 
semestrielles ou trimestrielles. 
C# PDF insert image Library: insert images into PDF in C#.net, ASP
Create high resolution PDF file without image quality losing in ASP.NET application. Add multiple images to multipage PDF document in .NET WinForms.
extract images pdf acrobat; extract images from pdf files
C# Create PDF from PowerPoint Library to convert pptx, ppt to PDF
Easy to create searchable and scanned PDF files from PowerPoint. Free online PowerPoint to PDF converter without email. RasterEdge.XDoc.PDF.dll.
extract vector image from pdf; extract image from pdf acrobat
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
107/127
78.  Travaux  faits  par  l’entreprise  pour  elle-
même - Travaux et charges non imputables à 
l’exploitation de l’exercice 
Le compte 780 est appelé à enregistrer le coût des 
travaux faits par l’entreprise pour elle-même, dont 
le montant doit être porté à un compte de bilan. 
Le compte 7800 est crédité par le débit du compte 
20. 
Le compte 785 est appelé à enregistrer la contrepar-
tie des charges inscrites aux comptes 61, 66 et 67 et 
qui sont couvertes par des provisions pour pertes et 
charges  constituées  au  cours  des  exercices  anté-
rieurs par le débit du compte 685 ou qui ne se rap-
portent pas à l’exploitation ou à l’exercice. 
Classe 8.- - Comptes de résultats 
80. Exploitation générale 
Le  compte  80  fait  apparaître  les  résultats  de 
l’exercice, c’est-à-dire ceux qui proviennent de la 
gestion des  diverses  activités  de  l’entreprise.  Ce 
compte n’est utilisé qu’en fin d’exercice. 
Le solde du compte 80 est viré, pour clôture des 
écritures, au compte 87. 
Le compte 80 est établi conformément au modèle 
prévu à la section 4. 
Les comptes constituant les postes du compte 80 
sont indiqués dans les listes ci-après. 
80.  Exploitation générale  (comptes  spéciaux  aux 
sociétés vie et capitalisation) 
 Sinistres  survenus :  6010,  6030,  6040, 
6060,  6901,  6904  et  (cessions)  60910, 
60930, 60940, 60960, 6909. 
 Capitaux échus : 6012, 6032, 6042, 6062 
et (cessions) 60912, 60932, 60942, 60962. 
 Arrérages échus : 6013, 6033, 6043, 6063 
et (cessions) 60913, 60933, 60943, 60963. 
 Rachats : 6014, 6034, 6044, 6064 et (ces-
sions) 60914, 60934, 60944, 60964. 
 Participation aux excédents : 6015, 6035, 
6045,  6065  et  (cessions)  60915,  60935, 
60945, 60965. 
 Provisions  mathématiques :  310,  340, 
3810,  3840  et  (cessions)  3910,  3930, 
3940, 3960, 39810, 39840. 
 Ajustement des valeurs affectées aux assu-
rances à capital variable (débit) : 679. 
 Intérêts servis à la provision pour partici-
pation aux  excédents :  676 et  6976. Pri-
mes : 701, 703, 704, 706, 7901, 7904 et 
(cessions) 709, 7909. 
 Ajustement des valeurs affectées aux assu-
rances à capital variable (crédit) : 779. 
80.  Exploitation  générale  (comptes  spéciaux  aux 
entreprises de toute nature) 
 Prestations et frais payés : 602, 604, 605, 
606, 6902, 6904, 6905 et (cessions) 609, 
6909. 
 Provisions de  sinistres :  325,  355,  3825, 
3855  et  (cessions)  3925,  3955,  39825, 
39855. 
 Primes : 702, 704, 705, 706, 7902, 7904, 
7905 et (cessions) 709, 7909. 
 Provisions de primes : 320, 340, 350, 360, 
3820,  3840,  3850  et  (cessions)  3920, 
3940, 3950, 39820, 39840, 39850. 
80.  Exploitation  générale  (comptes  communs  à 
toutes les entreprises) 
 Commissions : 65 et 695. 
 Frais  d’acquisition  précomptés  portés  à 
l’actif : 659 et 6959. 
 Amortissements  des  frais  d’acquisition 
précomptés : 658, 6958. 
 Frais de personnel : 61 et 691. 
 Impôts et taxes : 62 et 692. 
 Travaux, fournitures et services extérieurs, 
transports et déplacements : 63, 64, 693, 
694. 
 Frais divers de gestion : 66 et 696. 
 Dotations aux amortissements (autres que 
celles afférentes aux placements) :  6800, 
6801,  6802,  6809,  6814,  6815,  6816, 
6819, 6980. 
 Dotations aux provisions (autres que celles 
afférentes  aux  placements) :  685,  689, 
6985, 6989. 
 Commissions et autres charges (cessions) : 
75, 795. 
 Frais  financiers  sur  titres :  6740,  675, 
6974, 6975. 
 Frais sur immeubles de placement : 678, 
6804, 6978. 
 Autres  frais :  670,  671,  672,  673,  6741, 
6745, 6746, 677, 6803, 6806, 6970, 6977. 
 Dotations aux amortissements des valeurs 
de placement : 6812, 6813, 6981. 
 Produits  financiers  sur  titres :  773,  775, 
7973, 7975. 
 Produits financiers sur immeubles de pla-
cement : 771, 7971. 
 Autres produits financiers : 774, 776, 777, 
778, 7974, 7976, 7977, 7978. 
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
108/127
 Subventions d’exploitation : 71, 791. 
 Produits accessoires : 74, 76, 794, 796. 
 Travaux  faits  par  l’entreprise  pour  elle-
même  -  Charges  non  imputables  à 
l’exploitation de l’exercice : 78, 798. 
82. Pertes et profits sur exercices antérieurs 
Ce compte enregistre les pertes et profits au titre 
des exercices antérieurs sur les postes non techni-
ques, c’est-à-dire les résultats acquis au cours de 
l’exercice, mais dont l’origine remonte à des exer-
cices antérieurs. 
Le  compte  828  reçoit  à  son  crédit  les  reprises 
d’excédents éventuels sur provisions qui avaient été 
initialement passées par les comptes 685, 689, 835 
et 839. 
Le compte 829 est destiné à recevoir à son crédit la 
contrepartie des pertes enregistrées aux comptes 82 
et 84 et couvertes par des provisions pour pertes 
constituées au cours d’exercices antérieurs  par le 
débit des comptes 835 et 839. Le compte 829 est 
crédité par le débit du compte de la provision inté-
ressée, soit du montant de la provision si ce mon-
tant  est  inférieur  ou  égal  aux  pertes,  soit  d’une 
somme égale au montant de ces pertes si la provi-
sion est supérieure à cette somme. 
83.  Dotations  de  l’exercice  aux  comptes  de 
provisions hors exploitation ou exceptionnelles 
et de réserves réglementaires. 
Ne passe par le compte 831 que celles des dotations 
aux réserves du compte 11 qui (à la différence de 
celles s’effectuant par le débit du compte 88) ne 
sont pas de la compétence exclusive de l’assemblée 
générale. 
Le compte 833 est débité des dotations aux réserves 
réglementaires (compte 13) qui sont une charge de 
l’exercice, selon les textes en vigueur, mais qui ne 
sont pas directement liées à l’exploitation. 
Les dotations aux réserves réglementaires peuvent 
être négatives si le prélèvement peut se faire sans 
autorisation préalable ;  si  une autorisation est  re-
quise, tant qu’elle n’est pas obtenue, le prélèvement 
se fait en utilisant le compte 88. 
Le compte 835 sert à effectuer les dotations aux 
provisions pour pertes et charges (compte 15). 
Toutefois,  la  provision  pour  garantie  des moins-
values sur titres gérés et figurant en classe 0  est 
directement constituée par le débit du compte 87. 
Le compte 839 concerne les dotations aux provi-
sions pour  dépréciations des éléments d’actif des 
classes 2, 4 et 5. 
84. Pertes et profits exceptionnels 
Ce compte enregistre les résultats acquis au cours 
de l’exercice et qui proviennent d’événements ou 
de  faits  exceptionnels,  tels  que  réalisations 
d’éléments d’actif, différences de change, créances 
dont le caractère irrécouvrable est apparu pendant 
l’exercice. Les lots et primes de remboursement des 
valeurs mobilières ne sont pas considérés comme 
des  événements exceptionnels et sont portés  aux 
comptes 7731 et 7973. 
Le résultat des opérations de change (841, 846) est 
ventilé en bénéfices et pertes sur cessions ou sur 
conversion de monnaies étrangères, dans la mesure 
où l’importance relative de ces deux éléments justi-
fie  une  telle  ventilation.  Le  compte  842  est  un 
compte de calcul  qui sert à  remplir les  tableaux 
fiscaux exigés pour la détermination des résultats 
sur cessions. Il fonctionne de la façon suivante : 
 il  est  débité,  par  le  crédit  du  compte 
d’élément d’actif concerné, du montant de 
la valeur d’origine de cet élément ; 
 il  est  crédité,  par  le  débit  du  compte 
« amortissements »  ou  « provisions  pour 
dépréciation », 
du 
montant 
de 
l’amortissement ou de la provision relatif 
à l’élément cédé et, par le débit du compte 
de trésorerie concerné, du montant du prix 
de cession ; 
 il est débité (cas de plus-value) ou crédité 
(cas  de  moins-value),  pour  solde  par  le 
crédit de 845 ou le débit de 840. 
Le compte 843 enregistre à son débit, par le crédit 
des comptes intéressés des classes 4 ou 5, les sub-
ventions accordées par l’entreprise qui n’ont pas le 
caractère de charges d’exploitation. 
Les subventions d’équilibre reçues sont les subven-
tions qui seraient accordées par l’Etat, les collecti-
vités publiques ou des tiers, en fonction des résul-
tats des entreprises qui en bénéficient. 
86. Produits et prestations de services échangés 
entre établissements 
Ce  compte  est  en  relation  avec  l’ouverture  du 
compte 17 « compte de liaison des établissements 
et succursales ». Son solde à la clôture de l’exercice 
est nul. 
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
109/127
87. Compte général de pertes et profits 
Ce compte est établi conformément au modèle pré-
vu à la section 4. 
88. Résultats en instance d’affectation 
Le compte 88 est établi conformément au modèle 
prévu à la section 4. 
Lorsque l’exercice se solde par un profit, le compte 
88 est crédité avant la répartition des bénéfices par 
le débit du compte 87. Il est débité du montant des 
sommes distribuées ou  affectées à  un compte  de 
réserves.  Le solde, s’il  en  existe  un,  est viré  au 
compte 12 « report à nouveau ». 
Le compte 88 peut être utilisé en cas de pertes. 
Les sommes destinées par décision de l’assemblée 
générale à être ristournées aux sociétaires des so-
ciétés à forme mutuelle, des sociétés mutuelles et 
de leurs  unions,  et  des mutuelles  agricoles, sont 
débitées au compte 88 lors de l’affectation des ré-
sultats. 
Si les modalités de la ristourne quantum et échéan-
cier, sont fixées par la décision de l’assemblée gé-
nérale, son montant est porté au crédit du compte 
447 « sociétaires : excédents à répartir ». 
Si les modalités de la ristourne ne sont pas fixées, 
les sommes destinées à être ristournées sont portées 
au crédit du compte 115 « réserves facultatives ». 
Lorsqu’une décision ultérieure de l’assemblée gé-
nérale fixe les modalités de la ristourne, le prélè-
vement nécessaire sur la réserve s’effectue en débi-
tant le compte 115 par le crédit du compte 88. 
Lorsque l’assemblée générale a statué, le compte 
88 devient le compte de répartition et d’affectation 
des résultats mentionnés à l’article 423. 
89. Bilan 
890. Bilan d’ouverture 
891. Bilan de clôture 
Ce bilan est établi conformément au modèle prévu 
à la section 4. 
Dispositions communes aux  comptes  80,  87, 
88, 89. 
Dans la publication du compte d’exploitation géné-
rale,  du  compte  général  de  pertes  et  profits,  du 
compte de répartition et d’affectation des résultats 
et du bilan, les numéros des comptes constituant 
des lignes ne sont pas reproduits. 
Classe 0.- - Comptes spéciaux 
La classe 0 groupe tous les comptes spéciaux qui 
n’ont pas leur place dans les classes 1 à 8 du cadre 
comptable. Elle ne concerne donc pas les engage-
ments  techniques  formant  l’objet  principal  de 
l’assurance  et  dont  la  technique  classique 
d’évaluation, notamment pour les provisions de la 
classe 3, repose sur la loi des compensations statis-
tiques. 
Les comptes de  la  classe 0  sont tenus en partie 
double comme  deux de la comptabilité générale. 
Pour ce  faire, on utilise,  à  l’intérieur  de  chaque 
compte principal, le compte divisionnaire dont le 
numéro  se termine  par 9 comme  contrepartie de 
tous  les  autres  comptes  divisionnaires  et  sous-
comptes. Par exemple, le compte 009 est la contre-
partie des comptes 000 et 001. 
00. Engagements en faveur de l’entreprise 
Ce compte exprime la situation de l’entreprise vis-
à-vis des tiers susceptibles de devenir débiteurs. 
01. Engagements à la charge de l’entreprise 
Le  compte  01  exprime  les  différents  aspects  de 
l’entreprise à la suite des engagements pris envers 
les tiers ou résultant de dispositions légales. A cet 
effet, chaque élément comporte trois colonnes : 
 dans la première figure la sortie maximale 
de trésorerie à laquelle l’entreprise est ex-
posée (par exemple à la suite de la mise en 
jeu d’une garantie solidaire ne faisant pas 
supporter  aux  autres  codébiteurs  leur 
quote-part) ; 
 dans la seconde colonne est porté le mon-
tant probable de la sortie de trésorerie en 
cas de jeu de l’obligation (compte tenu des 
chances que cette obligation aurait de ne 
mettre en cause l’entreprise que pour une 
somme partielle) ; 
 enfin,  la  troisième  colonne  indique 
l’estimation,  non plus  de  la  trésorerie  à 
mobilier,  mais  de  la  perte  patrimoniale 
éventuelle la plus probable qu’entraînerait 
pour l’entreprise le fait d’avoir à honorer 
effectivement son engagement. 
Le compte 016 concerne notamment les traités de 
réassurance de soutien conclus avec une filiale ou 
www.Droit-Afrique.com 
CIMA 
Code des Assurances - Livre 4 - Règles comptables 
110/127
une  société dans  laquelle l’entreprise détient une 
participation ;  les  charges  de  trésorerie  (montant 
maximal et charges probables) et la perte probable 
sont chiffrées pour l’ensemble des trois prochains 
exercices. 
Le  compte  0170  est  réservé  aux  sociétés 
d’assurance mutuelles. 
03. Autres charges envers des tiers 
Ce compte enregistre les montants de trésorerie que 
l’entreprise, en dehors de tout engagement juridi-
que mais à titre d’acte de bonne gestion, a décidé 
de consacrer à des tiers (tels les besoins de trésore-
rie  indispensables  au  cours  des  trois  prochaines 
années pour aider ou développer une filiale ou une 
société dans laquelle l’entreprise détient une parti-
cipation). 
05.  Plan  d’investissement  intéressant 
l’entreprise 
Ce compte a le même objet que le compte 03 mais 
concerne  l’entreprise  elle-même,  également  au 
cours des trois prochaines années, pour les enga-
gements souscrits ou les opérations ayant déjà reçu 
un  commencement  d’exécution  (notamment  les 
opérations  immobilières  en  cours,  l’équipement 
d’une succursale, la création, le développement ou 
la transformation du réseau commercial...). 
06. Valeurs reçues  en nantissement des  ces-
sionnaires et rétrocessionnaires 
Ce compte reçoit les valeurs remises en nantisse-
ment par les réassureurs. 
07. Valeurs appartenant  à  des  institutions de 
prévoyance 
Ce compte est utilisé dans le cas où la convention 
avec  les  institutions,  organismes,  fédérations  ou 
groupements de prévoyance prévoit que les titres 
achetés  pour  leur  compte  sur  les instructions de 
l’entreprise d’assurance gérante seront inscrites en 
compte au nom de ces institutions. 
08. Valeurs remises par les organismes réassu-
rés avec caution solidaire ou avec substitutions 
Le compte 08 est utilisé : 
 par les unions de sociétés mutuelles pour 
enregistrer les placements mis à leur dis-
position par les  mutuelles  réassurées, en 
vue de  leur permettre  de faire  face  aux 
obligations 
 par les sociétés ou caisses d’assurance et 
de réassurance mutuelle agricoles agréées, 
pour enregistrer les placements mis à leur 
disposition  par  les  organismes  dispensés 
d’agrément qu’elles réassurent. 
Ce  compte  est  subdivisé,  selon  les  besoins,  en 
comptes divisionnaires et sous-comptes structurés 
sur le modèle de la classe 2. 
Il est publié au pied du bilan dans les mêmes condi-
tions que le compte 06. 
Documents you may be interested
Documents you may be interested